Universe Wars

Et si il existait des mondes différents? Si des failles s'ouvraient entre ces derniers? Si une guerre éclatait et que tous ces mondes étaient pris pour cible? Choisissez votre camp dans Universe Wars!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un repas mouvementé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alucard Hellsing



Messages : 17
Date d'inscription : 05/12/2014

MessageSujet: Un repas mouvementé   Lun 26 Jan - 21:45

Alucard avait poireauté pendant un bon moment le temps que sa fiancée se fasse laver. Voyant que ça commençait à s'éterniser, il était partit chercher quelque chose dans sa chambre et l'amena là où il sentait l'aura de sa belle, la maison du directeur. Là, il rentra aisément par la fenêtre brisée et déposa le paquet sur la table avant d'écouter ce qui se passait dans la salle d'eau à travers la porte. Il fut surpris lorsqu'il entendit les bruits de verres volant en éclat et passa discrètement sa tête à travers le mur pour voir ce qu'il se passait. Là, ce qu'il vit l'étonna de plus belle. La princesse de sang-pur, nue, ressemblait à une succube et dégageait une aura surpuissante. Elle pouvait certes pas encore rivaliser avec celle d'Alucard mais en était très proche.
Le vampire observa la scène, sidéré, il écouta alors les propos du hunter.


"Arrête ça, Dark Zelda ! Tu dis ça comme-ci je te connaissais pas, que je te lâcherais à la moindre occasion... Mais je ne le ferais pas ! Car TOI AUSSI tu ne me connais pas ! Je suis la plus grosse tête de mule que cette Terre connaisse... Et ceux qui te veulent du mal devront me passer sur le corps pour t'atteindre. Peu m'importe que tu aies tué des gens. Peu importe que tu sois différente. Tu n'as rien fait pour mériter ton sort. Et je ferais en sorte de changer ce dernier, quoique tu en penses !"

C'était une déclaration d'amour ou quoi? Enfin bref, le vampire lui fera payer en temps voulu mais là, il était occupé à regarder la vampiresse se laisser calmer dans les bras du hunter, elle avait même manqué de le mordre, elle désirait donc son sang ce qui signifiait également qu'elle avait des sentiments pour lui, du moins, dans le langage vampirique. Ce qui se passa ensuite le conforta d'ailleurs dans ces pensées, la jeune princesse s'était en effet blottie contre lui et avait approché ses lèvres au maximum de celle de l'humain sans pour autant entrer en contact avec ces dernières. Le sang du vampire bouillait. Par chance, pour eux du moins, l'humain la repoussa gentiment mais aggrava son cas avec ses dires.

"Hum... Nous avons déjà perdu beaucoup de temps, tu sais... On... On devrait se dépêcher de te laver avant que cette tapette rouge ne s'impatiente... Faut compter le temps de te sécher et tout, donc vaut mieux pas traîner."

Il allait le payer cher, très cher mais en attendant il ne pouvait pas rester là plus longtemps où l'on finirait par s'en rendre compte.
Il décida alors de partir et retourna poireauter jusqu'à ce qu'ils se décident enfin de venir.
Une fois l'humain et sa belle arrivés, il les emmena immédiatement en ville où il entra dans un restaurant chic et demanda une table pour deux plus une autre pour une personne. Le serveur les conduisit alors à une table pour trois, s'excusant de ne pas en avoir de libre et le pria de bien vouloir s'installer.
Si ça n'avait tenu qu'à lui, Alucard l'aurait hypnotisé afin qu'il accepte malgré lui mais malheureusement il y avait ce hunter qui l'aurait immédiatement inscrit sur la liste de la Guilde s'il avait osé faire un tel mauvais pas, lui donnant alors un énorme avantage.

Tandis qu'il tirait la chaise de Dark Zelda, il l'aida à retirer sa cape et la fit s'asseoir en face de lui, il lança un regard glacial au hunter et s'assied à son tour après avoir retiré son manteau rouge, dévoilant un costume du XIX ème en impeccable état. Ignorant ensuite complètement l'humain il prit la carte et passa commande pour lui et Dark Zelda, prenant ce qu'il trouvait de plus cher et raffiné.


"Oh et n'oubliez pas de mettre ma bouteille spéciale je vous prie."

"Bien sûr monsieur."

S'en allant alors, le serveur revint rapidement avec une bouteille de ce qui ressemblait à un grand vin, il en portait d'ailleurs l'étiquette et la posa sur la table.
Alucard se servit ainsi que Dark Zelda et laissa la bouteille du côté de Yagari, le laissant en prendre s'il en voulait.
Attendant alors que l'humain ai choisit, il regarda Dark Zelda dans les yeux, un sourire au coin des lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tôga Yagari

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 08/10/2014

MessageSujet: Re: Un repas mouvementé   Mer 28 Jan - 17:10

Cette fin de journée s'annonçait particulièrement tendue pour Toga Yagari. Et pourtant, le reste de celle-ci avait déjà été particulièrement contraignante. Tout avait commencé ce midi, quand le professeur de morale, prenant plaisir à châtier les élèves perturbateurs lors de la cantine, avait décidé de s'attaquer à cette jeune vampire, qui squattait la Day Class comme-ci de rien n'était. Manque de peau pour lui, en voulant la piéger un peu plus tard dans la bibliothèque, ne voulant pas déranger l'équilibre alentour des humains, le chasseur de vampires s'était retrouvé face à une situation très difficile : Un vampire sang pur qui voulait du mal à cette fille, Dark Zelda, et avait fait évanouir toute la bibliothèque en prônant sa place de professeur. De plus, ce monstre s'était révélé être le futur mari arrangé de la pauvre lycéenne. Mais bien heureusement, alors que Toga était prêt à la défendre jusqu'à la mort face à cet imbécile, un autre professeur et allié de l'hunter, Andrew Sarkov, arriva et arrangea plus ou moins la situation. Résultat, Toga devait accompagner ce monstre et la fille au restaurant, puis à un magasin pour acheter une robe de mariage. Un véritable bordel, il fallait bien se l'avouer, dans lequel le professeur d'éthique s'était retrouvé plongé jusqu'au cou, bien qu'il l'assumait maintenant complètement, prêt à remplir cette mission improvisée qui lui avait été attribuée. Mais ce n'était pas tout. Avant de partir en ville, Alucard, cette mauviette rouge, avait tenu à ce que la belle lycéenne s'habillait de façon convenable et prenait un bain salvateur. Evidemment, cette tepu était trop snobinarde et hautaine pour le faire soi-même, et au final, suite à la demande appuyée d'Andrew, ce fut Toga qui dut se charger de la sale besogne. Et bien sûr, ce fut une véritable farandole de situations gênantes, embarrassantes et étranges. Mais d'un autre côté, ce fut l'occasion pour Yagari d'apprendre à connaître la belle demoiselle, à laquelle il commença sérieusement à s'attacher. Ce qui faisait qu'il était maintenant prêt à tout pour accomplir à bien sa mission, qu'elle fut justifiée ou non. Que ce vampire fut sur la liste ou non, il l'affronterait s'il le fallait. Mais pour le moment, bien heureusement, la question ne se posait pas encore.

Le professeur de morale était néanmoins empli de craintes et de doutes. Le fait qu'un ensemble avait été posé par Alucard dans la chambre jusqu'à côté de la salle de bains était on ne peut plus significatif pour lui, homme particulièrement malchanceux qu'il était. Il y avait à peu près autant de chances que ce vampire n'eusse pas remarqué l'une de leurs situations embarrassantes dans le bain que de chances qu'il fut un homme viril et plein de noblesse. Oui, oui, les chances étaient quasi nulles, vous avez bien suivi. Ce qui signifiait que cet enfoiré avait probablement une dent supplémentaire contre l'hunter, ce qui se justifia à leur rencontre par le regard glacial et menaçant de ce dernier. Bon, d'accord, il avait toujours un regard froid, mais d'habitude, il était plutôt dédaigneux, alors que celui actuel était plein de haine et de ressentiment. Lorsqu'ils arrivèrent au restaurant, et que le vampire rouge demanda d'abord deux tables séparées (ce que le hunter n'aurait pas accepté de toute façon), le serveur déclina cette possibilité et les mirent tous à la même table. mais ce qui était sûr, c'était qu'aux yeux de la tafiole, le chasseur de vampires était de trop. Au fond, malgré tous les risques et probables problèmes que cela représentait, c'était également pour Yagari une idée très réjouissante de voir un être aussi pitoyable et monstrueux l'indésirer, le haïr, voir le jalouser. C'était tout ce qu'il espérait, mettre la haine à ce vampire prétentieux et vicieux. S'installant à la table, Toga regarda un nouveau serveur venir prendre la commande d'Alucard. Yagari fut alors particulièrement étonné de voir que ce dernier était Andrew Sarkov. Que faisait-il ici, ce con là ? Et pourquoi les autres ne réagissaient-ils pas ? Mais le professeur d'éthique se souvint alors des pouvoirs du professeur de psychologie. Et il comprit vite pourquoi les autres ne reconnaissaient pas, quelque fut leur perspicacité (rien à craindre à ce niveau toute façon), son allié de la bibliothèque. Ce dernier ramena une bouteille de vin à Alucard, et l'hunter prit alors sa commande tranquillement.


"N'hésitez pas sur les épices, surtout. Oh, et votre plus chère bouteille de vin. C'est ce charmaaant homme en rouge qui invite."

"Bien, monsieur, je met tout ça sur sa note."

Toga rendit la carte à Andrew alors que ce dernier partait tranquillement pour suivre la commande, l'homme lançant un sourire narquois au comte Dracula.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alucard Hellsing



Messages : 17
Date d'inscription : 05/12/2014

MessageSujet: Re: Un repas mouvementé   Mer 28 Jan - 23:05

Alucard regarda le serveur revenir ainsi que l'humain faire sa commande.

"N'hésitez pas sur les épices, surtout. Oh, et votre plus chère bouteille de vin. C'est ce charmaaant homme en rouge qui invite."

"Bien, monsieur, je met tout ça sur sa note."

Le vampire observa leur échange et interpella Yagari.

"Vous savez, je me moque du prix auquel ce repas va me revenir puisqu'il sera compté dans les frais de l'association Hellsing. Je me demande cependant pourquoi avoir pris une bouteille alors que j'ai déjà pris la plus réputée et chère qu'il soit, seriez-vous donc alcoolique professeur Yagari? Remarque, quand on tue sa fiancée y a de quoi le devenir...

Un sourire moqueur au lèvres, le vampire ne le lâchait pas du regard, ravi de ce qu'il venait de dire, ne désirant qu'une chose, répliquer au jeu que l'hunter venait de lancer et ajouta alors :

"Oh, d'ailleurs, apprenez à différencier un manteau rouge d'un costume noir, ça pourrait vous être utile."

Bon, ça devrait suffire pour cette manche, le vampire gardait le reste pour la suite.
Tandis qu'il patientait, le serveur revint avec les plats de Dark Zelda et d'Alucard, il s'agissait d'homard accompagné de caviar et saupoudré de truffes finement émincées.
Il invita la jeune femme à boire son verre et eu un sourire satisfait en voyant que ses yeux s'étaient mis à briller tandis qu'elle buvait et qu'elle ne put d'ailleurs, pas se contenir au point de le boire d'un coup. De son pouce dont la main était toujours gantée, il essuya rapidement le rouge qu'elle avait au coin de la lèvre du côté droit et qui menaçait de glisser jusqu'à venir tomber sur la poitrine de la belle. Heureusement il eu juste le temps de l'en empêcher et passa sa langue sur le tissus vivement pour éviter de tâcher son gant.


"Allons, je sais que c'est délicieux mais il vous faut vous contrôler très chère."

Tandis qu'il disait cela il lui servit un second verre et bu une gorgée du sien avant d'inviter la jeune femme à commencer le repas du regard. Elle s’exécuta immédiatement, toute docile et silencieuse mais ne pouvait s'empêcher de lancer des regards à l'humain, visiblement inquiétée parce qu'Alucard avait dit plus tôt sur sa fiancée.
Elle avait presque l'air effrayée par lui ou du moins, semblait douter un peu ce qui ravit instantanément le nosferatu qui prenait un malin plaisir à tester ses réactions.
Mangeant à son tour, il préféra ignorer l'hunter et tenter de profiter du repas avec sa future femme qu'il déshabillait d'ailleurs du regard.
Il avait d'ailleurs retiré ses lunettes orangées pour pouvoir encore plus profiter de la vue. Elle était magnifique dans sa robe, ses doigts gantés tenait avec douceur et élégance les couverts tandis qu'elle entrouvrait de temps à autre la bouche afin d'y glisser un morceau d'homard finement découpé. Le vampire mangea à son tour, profitant de la saveur des mets servis et de la poitrine de la jeune femme lorsqu'il levait le regard.


"Au fait! Comment vous allez depuis sa mort d'ailleurs? Pas trop déprimé? Vous avez l'air d'un grand garçon après tout! J'ai entendu dire que vous avez par contre un peu abusé sur la bouteille et qu'après avoir quitté l’hôpital pour votre œil vous n'êtes pas sorti de chez vous pendant à peu près un mois, vous allez mieux? Si je vous demande ça c'est par inquiétude, il ne faudrait pas que les élèves aient à subir la vengeance d'un pseudo professeur qui en veut à la Terre entière parce qu'il a pas été capable de se rendre compte de ce qu'était devenue sa fiancée. Enfin ne vous en faites pas pour la mienne, j'en prendrais soin, plus que vous avec la votre sûrement!"

Tandis qu'il lâchait un rire moqueur, il lui adressa un regard dédaigneux dont il avait le secret. Oui, il s'était promis de l'ignorer mais il n'avait pu résister à l'idée de le mettre au fond du trou, de le pousser dans ses retranchements afin de mieux le connaître. Dark Zelda fixait maintenant l'hunter, se demandant comment il allait réagir, elle n'arrivait d'ailleurs pas vraiment à comprendre ce qu'il se passait.
A vrai dire, ce qu'il se produisait en ce moment même était simple. Alucard s'amusait à provoquer Yagari afin de le faire sortir de ses gonds et de le pousser à l'erreur. Du moins, c'est ce qu'un point de vu extérieur aurait pensé. Toutefois, les raisons du vampire pour agir ainsi étaient beaucoup plus nombreuses et variées. Cependant nul ne le saura pour l'instant, le vampire ayant en effet, beaucoup plus de facettes qu'il ne le laissait à croire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Sarkov
Admin


Messages : 49
Date d'inscription : 09/11/2013
Age : 23

MessageSujet: Re: Un repas mouvementé   Sam 31 Jan - 1:04

Toga Yagari fixait longuement Alucard alors que ce dernier enchaînait les phrases avec sa langue vicieuse et dénuée d'humanité. Il affichait un air impassible face aux pics acérés et pleins de provocation que lui envoyait le monstre rouge, mais au fond de lui, le chasseur de vampires bouillonnait. Il n'avait en ce moment même qu'une seule envie, et c'était d'exploser la gueule à cette espèce d'enfoiré. Peu importait que ce qu'il disait était un amas de conneries illogiques servant juste à le mettre hors de lui. Peu importait que c'était précisément lui donner raison que de faire usage de la force. Mais n'empêche, le chasseur de vampires en avait drôlement envie pour le coup. Un bon coup de poing dans la figure, histoire que cette tapette fut encore plus rouge qu'il ne l'était d'habitude, avec du sang coulant à flots de son nez de pédale. Cependant, le professeur d'éthique ne le ferait pas. Pas qu'il avait peur de son interlocuteur, au contraire, plus le temps passait, et plus il regardait le comte Dracula d'un air dédaigneux et haineux, sans la moindre once de crainte. Mais il y avait deux raisons au fait que le chasseur de vampires se retenait fermement de sortir son flingue et de le caler entre les deux yeux de ce monstre puéril. La première, la plus logique des deux, était que cela allait mener Toga à une situation vraiment déplaisant si il faisait un tel excès de rage. Devant tout ce monde, Yagari ne pourrait que totalement se décrédibiliser, et ce serait pas bon pour son matricule si la guilde apprenait qu'il mettait le bazar en ville, au milieu d'humains. Et deuxièmement, il savait que ce monstre allait payer. Pas par la force brute non... Quelque chose de bien pire. Et c'était pourquoi Toga afficha un grand sourire face aux remarques d'Alucard, et se contenta d'une unique réponse détendue :

"Mouais, j'ai vu pire comme vie, à vrai dire. Personnellement je ne me suis pas fait violé pendant des années et à la chaîne."

Le professeur de morale afficha un air satisfait et but une gorgée de son vin, l'air apaisé et satisfait de sa qualité.

"Pour le vin, la question est simple. Que quelqu'un comme VOUS offre un repas comme MOI est un plaisir dont je ne veux pas me priver ~~"

Voilà qui était une réponse plus qu'appropriée pour ce salaud de comte. Cet enfoiré avait choisi la voie de la facilité en s'attaquant à son passé, ce qui signifiait qu'il avait fouillé sa vie privée. Mais à l'inverse, Toga avait bien prévu son coup. Il savait lui aussi des choses sur cet enfoiré d'Alucard, ayant profité qu'il était Kaien pour fouiller son dossier avant de partir. Ils étaient à pied d'égalité sur ce point-ci. Cet homme si présomptueux n'avait plus rien pour se défendre si il pouvait s'attaquer lui aussi à son passé, ses arguments étant aussi fades qu'une soupe mal assaisonnée achetée au supermarché du coin, et de la sous-marque bien évidemment. Maintenant, il n'avait plus qu'à laisser Alucard mariner dans sa vanité mal placée pendant qu'Andrew préparait son plan, de façon certain. Le chasseur de vampires, lui, serait prêt à intervenir à tout moment dans son sens, afin de mettre à cette supériorité sans aucun sens du vampire rouge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tôga Yagari

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 08/10/2014

MessageSujet: Re: Un repas mouvementé   Sam 31 Jan - 1:06

Toga Yagari fixait longuement Alucard alors que ce dernier enchaînait les phrases avec sa langue vicieuse et dénuée d'humanité. Il affichait un air impassible face aux pics acérés et pleins de provocation que lui envoyait le monstre rouge, mais au fond de lui, le chasseur de vampires bouillonnait. Il n'avait en ce moment même qu'une seule envie, et c'était d'exploser la gueule à cette espèce d'enfoiré. Peu importait que ce qu'il disait était un amas de conneries illogiques servant juste à le mettre hors de lui. Peu importait que c'était précisément lui donner raison que de faire usage de la force. Mais n'empêche, le chasseur de vampires en avait drôlement envie pour le coup. Un bon coup de poing dans la figure, histoire que cette tapette fut encore plus rouge qu'il ne l'était d'habitude, avec du sang coulant à flots de son nez de pédale. Cependant, le professeur d'éthique ne le ferait pas. Pas qu'il avait peur de son interlocuteur, au contraire, plus le temps passait, et plus il regardait le comte Dracula d'un air dédaigneux et haineux, sans la moindre once de crainte. Mais il y avait deux raisons au fait que le chasseur de vampires se retenait fermement de sortir son flingue et de le caler entre les deux yeux de ce monstre puéril. La première, la plus logique des deux, était que cela allait mener Toga à une situation vraiment déplaisant si il faisait un tel excès de rage. Devant tout ce monde, Yagari ne pourrait que totalement se décrédibiliser, et ce serait pas bon pour son matricule si la guilde apprenait qu'il mettait le bazar en ville, au milieu d'humains. Et deuxièmement, il savait que ce monstre allait payer. Pas par la force brute non... Quelque chose de bien pire. Et c'était pourquoi Toga afficha un grand sourire face aux remarques d'Alucard, et se contenta d'une unique réponse détendue :

"Mouais, j'ai vu pire comme vie, à vrai dire. Personnellement je ne me suis pas fait violé pendant des années et à la chaîne."

Le professeur de morale afficha un air satisfait et but une gorgée de son vin, l'air apaisé et satisfait de sa qualité.

"Pour le vin, la question est simple. Que quelqu'un comme VOUS offre un repas à quelqu'un comme MOI est un plaisir dont je ne veux pas me priver ~~"

Voilà qui était une réponse plus qu'appropriée pour ce salaud de comte. Cet enfoiré avait choisi la voie de la facilité en s'attaquant à son passé, ce qui signifiait qu'il avait fouillé sa vie privée. Mais à l'inverse, Toga avait bien prévu son coup. Il savait lui aussi des choses sur cet enfoiré d'Alucard, ayant profité qu'il était Kaien pour fouiller son dossier avant de partir. Ils étaient à pied d'égalité sur ce point-ci. Cet homme si présomptueux n'avait plus rien pour se défendre si il pouvait s'attaquer lui aussi à son passé, ses arguments étant aussi fades qu'une soupe mal assaisonnée achetée au supermarché du coin, et de la sous-marque bien évidemment. Maintenant, il n'avait plus qu'à laisser Alucard mariner dans sa vanité mal placée pendant qu'Andrew préparait son plan, de façon certain. Le chasseur de vampires, lui, serait prêt à intervenir à tout moment dans son sens, afin de mettre fin à cette supériorité sans aucun sens du vampire rouge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Zelda
Admin
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 09/11/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Un repas mouvementé   Dim 1 Fév - 1:35

Zeze regardait autour d'elle et lançait des regards à Yagari tandis qu'Alucard manquait totalement de respect à ce dernier. La vampiresse s'inquiétait, Yagari avait donc été fiancé? Et il aurait tué cette dernière? Pour quelle raison? Et pourquoi est-ce qu'il ne lui en avait pas parlé? Brutalement, elle se rendit compte qu'au final elle ne savait rien du professeur mis à part qu'il était hunter et plutôt gentil avec elle...
Mais... Pouvait-elle lui faire confiance? D'ailleurs à qui pourrait-elle faire confiance si ce n'est à lui? Tout un tas de questions l'envahirent et ça ne s'améliora pas lorsque le vampire parla de l’œil de Tôga, c'est vrai que ce détail sur le visage de l'homme l'intriguait, ce serait donc elle qui lui aurait fait cette blessure? Ou bien est-ce quelqu'un d'autre?
Revenant sur Terre, alors qu'elle s'attendait à ce qu'une bagarre éclate, le hunter répondit avec un grand sourire au vampire.


"Mouais, j'ai vu pire comme vie, à vrai dire. Personnellement je ne me suis pas fait violé pendant des années et à la chaîne. Pour le vin, la question est simple. Que quelqu'un comme VOUS offre un repas à quelqu'un comme MOI est un plaisir dont je ne veux pas me priver ~~"

En disant cela il bu une gorgée de vin. Dark Zelda fixait Yagari l'air surprise qu'il ai osé lui répondre et releva les yeux en entendant un grognement s'échapper du côté d'Alucard qui avait les sourcils froncés et montrait les crocs, prêt à éclater la tête de l'humain à tout instant.
Il était vrai que le professeur d'éthique venait de marquer un point et en même temps de faire taire le nosferatu dont le regard était maintenant aussi noir que les ténèbres les plus profonds.


"Moi je n'aimais pas ce qu'on me faisait, contrairement à d'autres d'après ce que je sais."

Hein? Comment ça? De quoi est-ce qu'ils parlaient? Elle devait de se hâter de faire quelque chose car sinon tout aller déraper et Yagari risquait de se faire tuer d'un instant à l'autre car il risquait de vouloir répliquer, quelque soit la signification des paroles du vampire.
Elle décida donc de boire un peu afin de se préparer à parler et également pour trouver quoi dire dans une telle situation. Même si elle ne comprenait pas tout, il était évident qu'ils se provoquaient, mais pour quelle raison? Pourquoi se battaient-ils comme ça?
En se concentrant un peu, elle eu l'impression de sentir l'aura d'un loup du côté de Yagari et d'un vrai chien des enfers pour Alucard, oui, on aurait dit deux chiens qui se disputaient un os, mais c'était quoi l'os? Il n'y avait pas d'os sur la table, alors qu'est-ce qu'ils pouvaient bien se disputer?
Tandis qu'elle cherchait une réponse à cette question existentielle, Zeze bu alors un deuxième verre de "vin", ses yeux changèrent à nouveau de couleur et elle n'arriva pas à se retenir de le boire d'un seul coup.


"Fais chaud... hic..."

Alucard tourna alors le regard vers elle, interloqué du bruit qu'il venait d'entendre. Cette dernière venait de le calmer sans même le vouloir et s'éventait avec sa main droite tout en lâchant un soupir étrange. Elle se mit alors à fixer la nuque de Yagari, elle avait soif, très soif et pas de vin ou d'eau mais de sang. Elle se demandait malgré tout pourquoi c'était le sang de Yagari et non celui de son fiancé qui l'attirait en cet instant précis. Tandis que son regard se faisait de plus en plus insistant, la jeune vampiresse avait de plus en plus chaud, son visage rougit, elle semblait suffoquer ce qui fit mine d'inquiéter le vampire qui fini par déclarer à voix haute :

"Oh... Elle supporte mal ce mélange..."

Mélange de quoi? Elle aurait voulu lui poser cette question mais malheureusement sa gorge la brûlait tellement qu'elle n'arrivait pas à prononcer le moindre mot. Un soupir étouffé parvint à franchir ses lèvres alors qu'elle posait sa main droite toute tremblante sur sa propre gorge, comme si elle avait du mal à respirer

_________________


.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampireknightstories.forumactif.org
Tôga Yagari

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 08/10/2014

MessageSujet: Re: Un repas mouvementé   Dim 1 Fév - 21:46

"Moi je n'aimais pas ce qu'on me faisait, contrairement à d'autres d'après ce que je sais."

"Fais chaud... hic..."

Toga fronça les sourcils à la remarque d'Alucard, prêt à intervenir de nouveau de façon acerbe, pour contredire ses propos totalement erronés visant à le décrédibiliser devant la jeune lycéenne. Cependant, avant que le chasseur de vampires eut le temps de sortir l'une de ses répliques cinglantes qui aurait calmé un dictateur fanatique par sa répartie (ce que cet Alucard n'était pas loin d'être, de toute façon), Dark Zelda les interrompît dans leur "discussion", semblant complètement bourrée au bout de deux verres de vin. Soufflant fortement et suffoquant à cause du vin, Yagari crut d'abord que ce n'était que parce que la jeune femme ne tenait pas du tout à l'alcool, ce qui n'aurait pas du tout été étonnant vu la personne dont on parlait en ce moment-même. Après la cantine et la salle de bains, le professeur de morale s'attendait vraiment à tout de sa part. Mais bien vite, en la voyant presque mal et reluquer sa nuque, il sentit qu'il y avait un truc qui ne tournait pas rond avec tout ça. Surtout sachant que c'était le vin d'Alucard, cela ne pouvait être rien de vraiment clean. Et pourtant, cet enfoiré en avait bu lui aussi. M'enfin bon, après tout, c'était un monstre, il pouvait bien boire sa propre pisse qu'il ne verrait pas la différence. Non, c'était probablement quelque chose qu'il appréciait, vu le caractère snobinard du personnage... Du sang ? Ce ne serait pas bien étonnant. Faire boire du sang à Dark Zelda était totalement inconscient, mais surtout, très dangereux, autant pour elle que pour eux. Ce connard de comte était décidément un grand malade. Prêt à intervenir à tout dépassement, Yagari savait cependant que la situation nécessitait de garder son calme, et le professeur se détendit, la main sous la table.

"Oh... Elle supporte mal ce mélange..."

"Il faut croire, oui... Haha..."

"Voici vos repas, très chers ~~"

Le professeur leva les yeux et les écarquilla en voyant le serveur. Non pas que ce fut le fait que ce ne fut pas Andrew qui se tenait alors debout avec deux plats dans les mains devant eux qui posait problème. Ni le fait que ce dernier avait une coiffure impeccable et un air élégant, certes, mais surtout un air particulièrement louche. Mais surtout, le summum de tous, c'était de voir qu'il se tenait fermement juste derrière Dark Zelda. Toga eut alors un redoutable pressentiment, et se leva soudainement pour dégainer son revolver qu'il tenait paré et chargé depuis tout à l'heure, et le pointa vers le serveur, qui lança alors les deux plats en l'air vers les deux hommes, Toga donnant alors un coup dans son plat pour l'écarter, étant grandement ralenti. Le serveur lâcha alors un fumigène au sol, et les deux hommes furent aveuglés. Lorsque la fumée disparut, Dark Zelda n'était plus sur sa chaise, mais plus loin, sur l'épaule d'un homme particulièrement musclé, avec une armure rouge sang, lui-même sur les tables. A côté de lui, le serveur, désormais dans un costard noir et avec un chapeau haut-de-forme, sortit du sol puis passa à travers la table comme un fantôme, se plaçant à côté de lui, sa peau devenant totalement grise, avec des stigmates sur le front. Il s'épousseta et eut un grand sourire en voyant tout le monde être étonnés autour de lui. Il lâcha alors à l'adresse d'une personne qui n'était actuellement pas visible.

"Fifth. Les gaz soporifiques."

Un puissant gaz jaillit alors de toutes les ouvertures, remplissant rapidement la salle. Avec un grand réflexe, Toga détacha son foulard et s'en servit pour couvrir sa bouche, faisant un nœud à sa nuque pour que le foulard tienne seul. Puis il se tourna alors vers les perturbateurs, qui venaient de capturer Dark Zelda, évanouie, alors qu'un jeune enfant roux, équipé de deux poupées, d'un sac à dos et d'un masque à gaz, s'approchait d'eux et les rejoignait. L'enfant s'adressa alors au plus costaud des deux intrus.

"Tout a marché comme sur des roulettes, Darius ! Nous sommes vraiment une élite !"

"Ne t'avance pas trop, Fifth. Rien n'est encore fini. Il y a encore ses deux... gardes du corps debout en train de nous chercher des noises. On fait quoi, Tyki ?"

Le dénommé Tyki sortit alors une carte de sa manche en souriant tranquillement, et la fit tournoyer sur le bout de son index, la carte étant un as de pique. L'homme en costard eut un grand sourire et fixa longuement Yagari et Alucard.

"Nous réquisitionnons la fille. Laissez-nous partir bien gentimment et il ne vous arrivera rien de fâcheux."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alucard Hellsing



Messages : 17
Date d'inscription : 05/12/2014

MessageSujet: Re: Un repas mouvementé   Dim 1 Fév - 23:30

"Voici vos repas, très chers ~~"

Alucard leva les yeux en entendant la voix de l'homme, certain que ce n'était pas le serveur précédent et, en voyant la tête de Yagari, fut assuré que c'était très louche. Lorsque l'hunter se leva et sorti son arme, le serveur leur lança les plats sur eux. Si Yagari dévia brutalement le sien, Alucard se le prit en pleine figure et sursauta. Si d'un côté ça l'avait salit, de l'autre ça lui avait évité d'être aveuglé ce qui pour ses yeux de vampires était très désagréable. Soupirant en voyant que Dark Zelda était sur l'épaule d'un type un peu plus loin, le vampire retira la nourriture sur lui et resta impassible en entendant parler de gaz soporifique, il dénoua simplement son foulard et le plaça devant sa bouche, l'air clairement mécontent.

"Tout a marché comme sur des roulettes, Darius ! Nous sommes vraiment une élite !"

"Ne t'avance pas trop, Fifth. Rien n'est encore fini. Il y a encore ses deux... gardes du corps debout en train de nous chercher des noises. On fait quoi, Tyki ?"

"Nous réquisitionnons la fille. Laissez-nous partir bien gentiment et il ne vous arrivera rien de fâcheux."

Suite à ces phrases, Alucard éclata de rire à un tel point qu'il s'en tint les côtes fermement. Ce rire était aussi effrayant qu'aliéné. Il s'arrêta brusquement et les fixa d'un regard aussi noir que glacial tandis qu'il sorti deux revolvers bien trop imposants pour être tenus par un humain et s'adressa à eux.

"454 Casull, Jackal 13 mm, le premier est modifié, le deuxième conçu sur mesure... Je ne suis pas un allié de cet humain mais je suis le fiancé de cette jeune femme. Ne pensez pas une seconde que je vais vous laisser partir avec, même si je dois faire équipe avec l'hunter, bien que je ne pense pas en avoir besoin, vous ne partirez pas d'ici vivants. Oh d'ailleurs j'ai une bien meilleure idée, beaucoup plus radicale.

Il rangea ses armes et sortant alors un téléphone portable, il composa un numéro et attendit patiemment que l'on décroche, au bout du fil, la voix d'une femme se fit entendre.

"Allo Alucard?"

"Bonsoir maîtresse, navré de vous déranger à cette heure tardive, mais j'ai un léger soucis qui cependant, sera réglé en quelques secondes si vous m'en donnez l'autorisation. Trois idiots suicidaires viennent d'enlever la fille et sont encore présent dans la pièce, je préfère éviter de prendre le moindre risque et vous demande de lever les restrictions de mes pouvoirs."

"Tu m'appelles juste pour ça? Je sais très bien que tu es capable de le faire seul!"

"Je respecte simplement le protocole."

"Arrête de te foutre de ma gueule misérable chien! Tes ordres sont clairs! SEARCH AND DESTROY!!! Je lève la restriction du système de contrôle au niveau 1! Protocole de Cromwell activé! Élimine les! C'est ton maître qui te l'ordonne! ALUCARD!"

"Yes, my master."

Affichant un sourire des plus larges, Alucard libéra son aura brutalement, les écrasant sans aucune pitié sous son poids, tandis qu'il serrait fortement son potable jusqu'à ce qu'il vole en éclat. Son apparence changea alors : ses cheveux s'allongèrent et il portait maintenant une tenue ressemblant plus à sorte de camisole de force qu'à un costume. Il n'avait même plus son foulard sur la bouche, ne semblant plus en avoir besoin et les fixait de ses yeux rouge sang qui brillaient intensément. Alors qu'il se remit à rire aux éclats, un grand oeil rouge s'ouvrit sur son torse et des centaines d'autres apparurent dans toute la pièce, le vampire semblant distordre l'espace-temps afin de gagner un avantage supplémentaire, comme si il n'en avait pas déjà assez. Alors qu'il riait toujours, une gueule de chien se forma à la place de son bras droit et il s'adressa à eux d'une voix caverneuse et rauque.

"Vous, pauvres déchets qui avaient osé vous attaquer à Hellsing... Vous ne sortirez jamais d'ici vivants. Cromwell! Attaque!"

Comme pour accompagner ses gestes par la parole, le vampire lança son chien sur l'homme au haut de forme à une vitesse monstrueuse. Le plus effrayant était que le chien semblait faire partie du vampire, il était en effet l'extension de son bras droit qui grandissait à l'infini.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tôga Yagari

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 08/10/2014

MessageSujet: Re: Un repas mouvementé   Mar 3 Fév - 19:03

Toga regarda longuement Alucard faire son speech, l'air assez dépité. Dark Zelda était en train de se faire enlever, et cet abruti fini ne pensai qu'à se donner en spectacle et à téléphoner. Un véritable idiot. M'enfin, il fallait bien l'avouer, le chasseur de vampires commençait à être habitué, après tout ce que ce comte Dracula avait fait dans la journée de vicieux ou stupide. Mais malgré tout, l'hunter était agacé de voir un tel comportement. Mais de toute évidence, le mieux pour lui était d'attendre que le vampire rouge agissait en premier. Le professeur de morale sentait bien que ses adversaires étaient loin d'être des bleus rien que dans leur façon de s'y prendre, et l'homme au costard avait une aura... étrange. Très puissante, mais différente de celle d'un vampire, un peu comme celle si particulière d'Andrew. Il valait donc mieux y aller le plus prudemment possible, et la meilleure façon de le faire était de laisser Alucard attaquer le premier, afin de jauger la puissance réelle des kidnappeurs. Toga le sentait, ils savaient ce qu'ils faisaient, et donc ils savaient qui était ce comte Dracula. Hors, ils n'ont pas vraiment l'air de s'en soucier, et n'ont pas chercher à fuir immédiatement, donc soit ils étaient stupides, soit ils préparaient sale coup ou étaient prêts à affronter Alucard. Surtout que connaissant de plus en plus ce dernier, le vampire rouge allait sûrement dévoiler son jeu direct, en sortant sa réelle puissance et en attaquant de front. Pas manqué, le comte à la solde de l'organisation Hellsing fit apparaître un terrifiant chien démoniaque, semblant immatériel et impossible à arrêter. Pendant un instant, Yagari s'était même dit en voyant un tel monstre que leurs ennemis étaient bel et bien des idiots. Mais l'homme au bandeau déchanta très vite. En effet, en voyant l'attaque de son "Cromwell" fusait sur eux, Tyki eut un sourire en coin et tendit sa main vers le Cromwell, semblant clairement lui faire quelque chose. Il fit alors un signe de la main à Darius, qui fronça les sourcils, et en lâchant Dark Zelda, fonça sur le monstre avec une hache à double axe immense. Celle-ci s'abattit sur le chien... Qui fut abattu sur le champ, coupé en deux sans reprendre en forme, le monstre semblant bel et bien touché. Toga fronça les sourcils. Même Alucard ne s'y attendait pas, ce qui signifiait clairement que le vampire ne s'attendait pas à cela. Tyki gloussa doucement alors que Darius s'éloignait prudemment du chien en deux morceaux.

"Vlad Tepes Dracula ~~ C'est un plaisir de vous rencontrer ! J'ai toujours été pressé de rencontrer votre fameux Cromwell... Redoutable, et surtout, immatériel... Un véritable monstre ! Malheureusement pour vous, je l'ai... démystifié ~~ Ce n'est maintenant plus qu'une vilaine bêbête dangereuse, et Darius a la hache facile, vraiment désolé... Après, vous pouvez toujours l'invoquer de nouveau, mais je doute que le résultat soit différent ~~"

"Vous ne l'avez pas compris ? Nous sommes une élite, haha !"

Toga regarda férocement l'homme au costard. C'était encore pire que ce qu'il craignait. Il ignorait ce que cet homme avait fait au Cromwell avec sa main, mais pour arrêter une chose aussi redoutable aussi facilement, cet ennemi était définitivement un souci. Pour en avoir le cœur net, Yagari pointa son arme sur Tyki et lui tira dessus, l'homme le regardant tranquillement alors que la balle du hunter ne faisait que traverser le corps de l'homme en costard pour aller se loger dans le mur du fond. Le professeur d'éthique eut un tic d'énervement et tira une balle sur les deux autres. Mais ces derniers ne daignèrent pas bouger alors que Tyki pointait sa main vers eux en les regardant, et tout comme pour ce dernier, les deux balles traversèrent Fifth et Darius comme des fantômes et partirent se loger dans le mur du fond pour accompagner dans son inutilité la première balle. Yagari grogna légèrement. Il n'espérait pas vraiment atteindre ses cibles, à vrai dire, il voulait juste être un peu plus informé sur ses ennemis. Et pour l'instant, cela ne sonnait rien de bon. Tyki se mît à faire tourner sa carte sur son doigt une nouvelle fois, l'air malicieux.

"Hmm, toi qui es-tu ? Qui sait, tu n'étais pas prévu au programme en tout cas. Un hunter, à ce que j'ai compris non ? Notre Seigneurie le comte Dracula n'a pas eu la décence de le cacher... Vous êtes deux hommes très intéressants en tout cas ! C'est triste que vous teniez vraiment à mourir... Allez, je vous laisse une dernière chance de nous laisser partir et vous vous en sortirez indemnes !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alucard Hellsing



Messages : 17
Date d'inscription : 05/12/2014

MessageSujet: Re: Un repas mouvementé   Mer 4 Fév - 16:33

"Vlad Tepes Dracula ~~ C'est un plaisir de vous rencontrer ! J'ai toujours été pressé de rencontrer votre fameux Cromwell... Redoutable, et surtout, immatériel... Un véritable monstre ! Malheureusement pour vous, je l'ai... démystifié ~~ Ce n'est maintenant plus qu'une vilaine bêbête dangereuse, et Darius a la hache facile, vraiment désolé... Après, vous pouvez toujours l'invoquer de nouveau, mais je doute que le résultat soit différent ~~"

Alors qu'il venait de voir le Cromwell se faire battre, Alucard semblait stupéfait puis éclata d'un rire aliéné, se tenant fermement les côtes, il n'en croyait pas ses yeux, après tous ces siècles, il avait enfin quelqu'un à sa hauteur face à lui. Quelqu'un qui pourrait lui tenir tête, lui donner du fil à retordre. Ressortant ses pistolets, il hurla :

"QUE CE JOUR SOIT BÉNI PAR LA REINE MÈRE CAR J'AI ENFIN UN VRAI ADVERSAIRE!!! C'EST SI EXCITANT!!! JE VAIS PRENDRE UN MALIN PLAISIR A TE TUER EN ME DONNANT A FOND! JE VAIS POUVOIR LIBÉRER TOUTE MA PUISSANCE!!! HAHAHAHA!!!

L'excitation due à l'appel du combat, Alucard ne pouvait y résister. Il se demandait déjà de quelle façon il allait le tuer, il pourrait lui transpercer le coeur avec une belle, ou la tête, le décapiter, lui trancher la gorge avec ses griffes acérées et le regarder se vider de son sang ou bien encore... Encore pouvait-il... L'EMPALER! Cette possibilité le fit frissonner de façon malsaine. Il adorerait tellement voir cet adversaire, après un rude et long combat, finir empalé sur un pieu en guise d'exemple.
Integra l'avait prévenu lorsqu'elle l'avait envoyé ici, cette fille est extrêmement importante et des centaines de personnes toutes plus fortes les unes que les autres viendrait pour la capturer.
Il avait douté de leur puissance mais à l'instant cet homme venait de confirmer qu'elle avait raison.
Tandis que Yagari tira sur les trois hommes, ce qui bien sûr, fut un échec, Alucard jaugeait son adversaire, du moins, le seul qui retenait son attention.
Pendant qu'il réfléchissait, il entendit le gamin parler.


"Vous ne l'avez pas compris ? Nous sommes une élite, haha !"

Non mais de quoi je me mêle? Ce sale gamin ne pouvait pas rester à sa place? C'était le type en costard qui faisait tout le boulot là. L'air irrité, Alucard adressa un regard glacial à l'enfant et lui répondit d'une voix ferme et cassante.

"Toi la ferme. Je suis certain que sans ce type pour te chaperonner tu ne vaut rien. Tu es peut-être rusé, t'y connais en poisons, gaz et pièges, mais tu es terriblement faible et ce à un point que tu m'en dégoûte. C'est la même chose pour la masse de muscles, aucun neurone pour lui, le pauvre, je le plaiderais presque. Dans un sens vous vous complétez mais lorsque la plus grosse tête de l'hydre sera tranchée, les autres suivront sans aucune difficulté et je vous exterminerais tous deux en quelques secondes."

Alucard était sûr de lui quant à la faiblesse des deux autres cloportes, seul cet homme étrange pourrait le gêner et mettre du temps à être abattu mais une fois fait, ce sera un jeu d'enfant de tuer les deux autres. Le vampire se demandait quelles autres surprises il allait bien pouvoir lui réserver et avait hâte que le combat commence. Se mettant en garde, il s'apprêtait à s'amuser plus que jamais dans un affrontement remplit d'adrénaline.

"Hmm, toi qui es-tu ? Qui sait, tu n'étais pas prévu au programme en tout cas. Un hunter, à ce que j'ai compris non ? Notre Seigneurie le comte Dracula n'a pas eu la décence de le cacher... Vous êtes deux hommes très intéressants en tout cas ! C'est triste que vous teniez vraiment à mourir... Allez, je vous laisse une dernière chance de nous laisser partir et vous vous en sortirez indemnes !"

"Alors là tu rêves, j'ai reçu des ordres, je dois me marier avec elle et cet ordre, je dois le suivre même si ça doit me coûter la vie. Soit dit en passant, j'en ai énormément. ~"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tôga Yagari

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 08/10/2014

MessageSujet: Re: Un repas mouvementé   Mer 4 Fév - 19:06

Yagari regarda longuement Alucard rire d'un air dément et provoquer ses adversaires. Le chasseur de vampires savait que ce monstre avait un grain, mais plus le temps passait, pire c'était. Mais d'un côté, la provocation qu'il lança aux deux autres adversaires était un excellent moyen de jauger ces derniers. Contrairement à l'abruti à sa droite, Yagari sentait bien que si ces trois hommes étaient là, ce n'était pas pour du beurre. La preuve en était que le pouvoir de ce Tyki était parfait pour contrer Alucard. Il était très difficile d'imaginer que ses compagnons, bien que moins puissants, ne furent pas tout aussi aptes à l'affronter. Et ce que le professeur de morale pensait se révéla avéré. Darius prit plutôt mal la remarque d'Alucard et s'apprêta à intervenir, mais Tyki l'interrompit, lui faisant signe de la tête que Fifth, comme principale cible de cette attaque verbale, était celui qui devait y répondre. Le jeune garçon rigola doucement, et en voyant que le gaz s'était dissipé, retira son masque, révélant une tête toute mignonne, mais en même temps plein de sadisme. Le petit roux sourit et posa son sac au sol, en sortant un carnet de dessin. Toga fronça les sourcils, que faisait-il avec un carnet de dessin ? A quoi cela pouvait-il bien servir ? Cependant, le professeur de morale fronça les sourcils en voyant l'enfant l'ouvrir et montrer un étrange dessin, montrant les deux hommes en train d'affronter leurs trois ennemis, avec marqué "Soir", le nom du restaurant où ils étaient et l'identité d'Alucard, ainsi que le fait qu'il était un hunter.

"Vous êtes un bien vilain monsieur, sire Alucard, et surtout très stupide pour parler de la force d'un adversaire sans l'avoir jauger ! Voici mon Carnet de Dessin du Futur, il me permet de voir trois événements qui vont arriver dans la journée, matin, midi et soir, c'est grâce à cela que j'ai pu prédire votre présence ici... Je suis un peu à la tête de ce plan, comme une élite ! Mais vu que je vous sens peu convaincu, je vais plutôt vous montrer mon utilité en combat !"

Yagari fronça grandement les sourcils en voyant le dessin et en entendant les paroles acérées et inquiétantes du gamin roux. Qui étaient décidément ces types ? L'un matérialisait et dématérialisait ce qu'il voulait, et l'autre pouvait voir le futur sur un carnet de dessin. Ce n'était vraiment pas de la petite bavure, d'ailleurs, et cela confirmait que l'importance de Dark Zelda était bien au-dessus de ce que Toga escomptait. En tout cas, le dessin de ce Fifth expliquait comment ces kidnappeurs avaient réussi à les localiser et à identifier Alucard. Cependant, Yagari n'était bizarrement pas identifié dans ce journal. Peut-être parce que le vampire avait affiché ouvertement son nom et lui non ? Cela signifiait d'un côté que ce comte Dracula était bel et bien un idiot imprudent, malgré sa grande puissance, mais surtout, de l'autre, que ce gamin n'était pas omniscient : Il n'avait qu'une avant-goût de ce qui allait arriver dans le futur, de son point de vue seulement. Et on dirait bien qu'il était limité en nombre d'événements, et vu que son dessin était déjà rempli, il n'y avait normalement plus rien à craindre de sa part sur ce point là. Cependant, comme venait de le dire l'enfant, cela n'avait servi qu'à les piéger ici, en faisant juste le cerveau de l'opération. Malheureusement, il semblait qu'il était capable de bien plus puisque Fifth annonça qu'il allait montrer comment il se battait, et pour se faire, il sortit un produit bleue étrange qu'il fit couler sur sa poupée, et lâcha alors d'un voix sombre le nom entier d'Alucard. La poupée se transforma alors dans une étrange lumière bleutée et scintillante, prenant la forme du comte Dracula en version poupée toute mignonne. Le jeune enfant eut un sourire ravi et laissa tomber la poupée par terre. Alucard sentit alors un léger choc sur l'arrière du crâne, mais sans lui laisser le temps de comprendre, Fifth écrasa fortement avec son pied la poupée, le vampire sang pur se retrouvant violemment plaqué au sol et sentant un poids immense, invisible et impossible à repousser.

"Tu as compris, non ? Tout ce qui arrivera à cette poupée t'arrivera aussi ! Si ce n'est pas un pouvoir d'élite, ça, hahaha !"

Fifth releva son pied et reprit la poupée dans sa main, prêt à agir. Toga fronça les sourcils. La situation n'était pas du tout à leur avantage. Au contraire, plus le temps passait, plus la situation paraissait problématique. Toga s'approcha d'Alucard et lui murmura doucement à l'oreille.

"Les affronter de front est trop dangereux... Il faut récupérer Dark Zelda et filer."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alucard Hellsing



Messages : 17
Date d'inscription : 05/12/2014

MessageSujet: Re: Un repas mouvementé   Mer 18 Fév - 21:18

"Vous êtes un bien vilain monsieur, sire Alucard, et surtout très stupide pour parler de la force d'un adversaire sans l'avoir jauger ! Voici mon Carnet de Dessin du Futur, il me permet de voir trois événements qui vont arriver dans la journée, matin, midi et soir, c'est grâce à cela que j'ai pu prédire votre présence ici... Je suis un peu à la tête de ce plan, comme une élite ! Mais vu que je vous sens peu convaincu, je vais plutôt vous montrer mon utilité en combat !"

"Je ne suis pas censé être gentil. Et ton carnet est inutile, tu ne peux plus prédire quoi que ce soit."

C'est alors que le vampire vit le gamin sortir une poupée et lui donner sa forme. Suite à cela il lâcha la poupée au sol et Alucard sentit comme un coup à l'arrière de sa tête. Par réflexe il y plaça l'une de ses mains gantées avant de se faire projeter violemment au sol, comme si quelque chose venait de l'écraser sans sommation.
Alors qu'il était allongé, le Nosferatu tenta avec force de se relever mais en fut incapable, il leva alors le regard vers le gosse et s'aperçut de ce qu'il venait de faire. Le pied de l'enfant écrasait en effet la poupée qui représentait le comte.


"Tu as compris, non ? Tout ce qui arrivera à cette poupée t'arrivera aussi ! Si ce n'est pas un pouvoir d'élite, ça, hahaha !"

"Il ne te reste donc que ta pauvre poupée? Fais lui ce que tu veux, brûle la si ça te chante, je m'en moque."

Alucard qui était toujours au sol, se releva sans broncher lorsque l'enfant retira son pied, son dos craquant au passage et émit un bruit morbide. Le nosferatu adressa un regard aussi noir que glacial à l'enfant, une fulgurante envie de le tuer se lisant alors sur son visage.

"Les affronter de front est trop dangereux... Il faut récupérer Dark Zelda et filer."

Le vampire se tourna vers Yagari et lui répondit dans un même murmure.

"Alors hâte toi, humain, je ne pourrais point attirer leur attention sur moi encore bien longtemps, je pensais que tu prendrais l'initiative d'aller la chercher mais bon... Integra va m'engueuler, je ne pourrais pas les tuer sous peine de mettre la vie de la fille en danger."

Là-dessus le vampire ne mentait pas, sa maîtresse était très stricte avec lui et il n'avait aucunement le droit à l'erreur ou au faux pas, même le moindre écart de langage envers elle était sévèrement puni. Elle le tenait en laisse, il n'y en avait nul doute, mais Alucard aimait se prêter à ce jeu qu'il trouvait au final plutôt inoffensif et respectait énormément cette femme qui lui avait montré ce qu'elle avait dans le ventre et ce, dès son plus jeune âge.
Sortant alors de ses pensées, Alucard se rua sur le gamin et l'attaqua soudainement. Il sortit en un éclair ses pistolets et lui tira dessus à bout portant.


"Tu es peut-être "fort" mais sache que je contrôle entièrement ce qu'il y a dans cette pièce! Je peux m'accélérer en vous ralentissant vous! Je vais vous tuer et partir d'ici avec ma fiancée! Le mariage a été décidé avec ses parents, j'ignore qui vous êtes mais vous ne vous en tirez pas comme ça!"

Affichant un sourire carnassier, le vampire tenta de repérer où se situait l'aura du hunter afin de savoir s'il effectuait bel et bien son rôle en récupérant la jeune femme tandis qu'il risquait de crever à n'importe quel moment. Enfin, ce n'était pas comme s'il était facile à tuer, Alucard était du genre coriace sinon il serait déjà mort depuis longtemps! Enfin, en théorie il est bien mort une fois, celle où il est devenu vampire ainsi que deux trois autres où il a ensuite ressuscité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Sarkov
Admin


Messages : 49
Date d'inscription : 09/11/2013
Age : 23

MessageSujet: Re: Un repas mouvementé   Jeu 19 Fév - 1:50

"Alors hâte toi, humain, je ne pourrais point attirer leur attention sur moi encore bien longtemps, je pensais que tu prendrais l'initiative d'aller la chercher mais bon... Integra va m'engueuler, je ne pourrais pas les tuer sous peine de mettre la vie de la fille en danger."

Yagari hocha la tête en entendant la réponse parfaitement énervante de son collègue d'infortune. Il ne l'aimait pas, et même dans la situation actuelle, les paroles de ce vampire arrivaient à l'énerver profondément. Mais le chasseur de vampires devait bien l'avouer, le comte Dracula faisait enfin preuve de raison, ce qui était en soit un exploit. Yagari attendit qu'Alucard engageait le combat en contournant discrètement les tables. Tout semblait bien se passer pour le moment. Avec son attaque de front, le puissant vampire monopolisa totalement l'attention des trois adversaires à la fois, ce qui était tout ce qu'il espérait de lui. Cependant, l'attaque en elle-même, si elle servait parfaitement son rôle de diversion, sembla un fiasco total. La balle qu'Alucard tira traversa la tête de Fifth sans même l'égratigner ou le faire ciller, le jeune enfant étant un tel fantôme, qui prit un grand sourire, avant d'agripper fermement la poupée assignée au vampire rouge. Celui-ci se retrouva serré par une très forte pression sur place, et fut incapable de bouger durant le moment où le jeune garçon faisait cela. Darius profita de cette ouverture pour empoigner fermement sa immense hache et foncer sur son adversaire. Grognant fortement, le guerrier serra avec force sa hache dont la lame fut alors recouverte d'une aura rouge sang durant un court instant. Il abattit alors sa lame, de bas en haut, tranchant profondément et avec violence le torse du comte Dracula. Fifth relâcha au même moment sa pression sur la poupée, ce qui retira celle présente sur Vlad Tepes et le laissa valser loin en arrière avec la force du coup, Alucard finissant plaquer contre une table qui se brisa. Sa blessure et le choc qui en découlait étaient tels que Toga se demanda un moment s'il allait bien qu'il allait s'en sortir. Cependant, Yagari quitta vite cette pensée en se souvenant de la puissance du vampire, et de toute façon, quelque soit la destinée de ce dernier, l'hunter devait rester concentrer sur son propre objectif : Dark Zelda. Darius regarda Alucard avec dédain, la blessure de ce dernier ne se refermant pas.

"N'espère pas régénérer, tapette. J'ai appliqué à ma hache un puissant effet de saignement. Lorsqu'elle t'a blessée, elle a provoqué cet effet qui va t'empêcher de te soigner ou de te régénérer tant que le saignement sera présent, soit plusieurs bonnes minutes. Nous sommes tous calibrés pour te vaincre, snobinard, tu auras beau t'y prendre comme tu veux, tu n'as aucune chance de vaincre un seul d'entre nous. Nous sommes un quatuor complémentaire, chacun servant à te conduire à ta mort, péteux."

Sur le coup, le professeur de morale, en entendant les paroles de Darius, se sentit légèrement embêté pour Alucard qui était dans une très mauvaise posture. A les entendre, les chances du comte de remporter la victoire dans ce combat étaient absolument nulles. Il espérait que ce n'était pas le cas, du moins pas totalement. Mais alors qu'il se disait cela, Yagari tiqua à la remarque du grand homme rouge, sur le fait qu'ils étaient un quatuor complémentaire. Un quatuor, ce n'était pas un groupe composé de quatre personnes ? A tous les coups, ce connard était trop stupide pour compter. Mais peu importait, ce n'était pas le moment de tergiverser, pendant qu'Alucard prenait cher comme cela, le chasseur de vampires avait le champ libre total pour récupérer Dark Zelda. Surtout qu'il était passé derrière eux et qu'il n'avait plus qu'à récupérer le corps visible au sol de la princesse. Mais alors qu'il s'approcha d'elle, il sentit une présence derrière lui, au niveau du mur le plus proche de lui. Par réflexe, Yagari voulut alors se retourner et voir la source de la présence, mais il semblait être déjà trop tard alors qu'une pointe aiguisée s'enfonçait dans sa jambe gauche. Le chasseur de vampires se crispa sous la douleur et lâcha un léger cri rauque, se recroquevillant au sol en cherchant à voir la source de l'attaque. Contre le mur, un espèce de camouflage assorti au papier peint se désagrégea peu à peu, révélant une étrange épée en forme de trident distordu avec une tête d'enfant à son centre, ainsi qu'un pommeau rempli d'épines, la lame étant dorée de partout sauf sur le pommeau. Puis ce fut le porteur de l'arme qui fut révélé hors de son camouflage, un étrange homme avec un kimono noir de combat et un kimono blanc par dessus. Il avait une tête étrange mise en valeur par une étoffe violette excentrique, son visage étant tout maquillé de blanc et de noir, ses yeux jaunes, et sa tête surmonté d'un casque blanc arrondi pointant sur le côté sur une bonne dizaine de centimètres. Mêmes ses mains étaient blancs avec des onglets violets, dont un particulièrement long. Ce personnage étrange et excentrique affichait un sourire blanc édenté plein de sadisme, et il leva un peu à sa tête en arrière.

"Ah là là... Vous êtes de biens misérables coéquipiers pour laisser un simple humain vous filer entre les pattes, mes chers... Heureusement que le quatrième membre de la bande était là pour gérer ce petit contre-temps..."

Yagari fronça les sourcils et tenta de faire un mouvement pour se relever. Mais il se rendit compte alors qu'il n'avait plus du tout l'usage de sa jambe gauche, celle qui avait été touchée. Il ressentait encore la douleur de la blessure, mais il se sentait incapable de bouger son membre moteur, comme-ci il en avait perdu l'usage soudainement. Mais le pire vint après, quand peu à peu, l'hunter sentit qu'il perdait l'usage de tous ses membres, que ce soit ses bras ou ses jambes. Se calant contre une table, le professeur d'éthique n'était maintenant plus capable de bouger le moindre de ses membres, paralysé.

"Ah là là... Tu perds ton temps à essayer de bouger, vulgaire chasseur. Mon arme, Ashisogi Jizo, est empreinte d'une poison paralysant très puissant. A la moindre blessure, cette arme en concentre suffisamment dans la plaie pour paralyser chaque nerf moteur de ton corps. En outre... Tu est incapable de bouger tes membres, mais tu ressens encore la douleur avec ~~"

Pour justifier ses propos, le mystérieux individu planta l'arme dans l'épaule de Yagari, qui serra les dents, mais au bout du moment, fut obligé de crier légèrement de douleur, tirant un sourire satisfait à l'être excentrique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Zelda
Admin
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 09/11/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Un repas mouvementé   Jeu 19 Fév - 14:55

Dark Zelda était au sol et ouvrit lentement les yeux tandis qu'elle se réveillait. Elle regarda autour d'elle, sa vision était floue mais elle put voir le restaurant sans dessus dessous. Elle entendait aussi des voix mais elles semblaient résonner dans sa tête comme si elle se trouvait dans une grande pièce vide. Alors que sa vue et son ouïe redevenaient à peu près normale, elle entendit une voix qui était clairement celle d'Alucard.

"Tu es peut-être "fort" mais sache que je contrôle entièrement ce qu'il y a dans cette pièce! Je peux m'accélérer en vous ralentissant vous! Je vais vous tuer et partir d'ici avec ma fiancée! Le mariage a été décidé avec ses parents, j'ignore qui vous êtes mais vous ne vous en tirez pas comme ça!"

De quoi parlait-il? Que se passait-il ici? La jeune femme entendit alors des bruits de pas rapides de quelqu'un se précipitant vers quelqu'un d'autre puis un coup de feu retentit. Suite à cela les bruits cessèrent seul s'échappa un gémissement rauque, Alucard peut-être? Puis des pas lourds, un bruit de lame transperçant la chair et enfin un bruit fracassant. Levant alors les yeux, Dark Zelda aperçut le vampire au sol, baignant dans une flaque de sang tandis que l'odeur bien reconnaissable de celui-ci emplissait la pièce. Cette odeur était spéciale, unique. Inquiète par l'état du vampire, elle entendit un homme parler.

"N'espère pas régénérer, tapette. J'ai appliqué à ma hache un puissant effet de saignement. Lorsqu'elle t'a blessée, elle a provoqué cet effet qui va t'empêcher de te soigner ou de te régénérer tant que le saignement sera présent, soit plusieurs bonnes minutes. Nous sommes tous calibrés pour te vaincre, snobinard, tu auras beau t'y prendre comme tu veux, tu n'as aucune chance de vaincre un seul d'entre nous. Nous sommes un quatuor complémentaire, chacun servant à te conduire à ta mort, péteux."

"Péteux"? Cela ressemblait bien au comte mais le tapette beaucoup moins. Un effet de saignement? Si c'était bien le cas, Alucard risquait de mourir d'un instant à l'autre. L'homme avait parler de quatuor, il y avait donc quatre personnes et parmi les deux qui pourraient la protéger, une état déjà salement amochée et l'autre était Yagari... Comment pourrait-il faire quoi que ce soit alors que le comte avait échoué? Qui étaient ces gens? Que leur voulaient-ils? Alors que ces questions envahissaient son esprit, Dark Zelda vit Yagari s'approcher d'elle et lui sourit faiblement.
Il s'arrêta alors brusquement, et lâcha un cri rauque. Elle écarquilla alors les yeux et plaça ses mains devant sa bouche comme pour contenir un cri. Quelque chose venait de transpercer la jambe du professeur. Une épée apparue alors ainsi que l'homme qui la tenait. Ce type était effrayant, le vampiresse tremblait rien qu'à le regarder. Il retira alors l'épée de la jambe du hunter et sembla s'adresser aux autres hommes.


"Ah là là... Vous êtes de biens misérables coéquipiers pour laisser un simple humain vous filer entre les pattes, mes chers... Heureusement que le quatrième membre de la bande était là pour gérer ce petit contre-temps..."

Yagri sembla tenter de bouger mais il n'y eut aucun résultat. Comment était-ce possible? Pourquoi ne bougeait-il pas?! L'hunter sembla faire un effort surhumain pour seulement se caler contre une table, en sueur. L'homme s'adressa alors à lui.

"Ah là là... Tu perds ton temps à essayer de bouger, vulgaire chasseur. Mon arme, Ashisogi Jizo, est empreinte d'une poison paralysant très puissant. A la moindre blessure, cette arme en concentre suffisamment dans la plaie pour paralyser chaque nerf moteur de ton corps. En outre... Tu est incapable de bouger tes membres, mais tu ressens encore la douleur avec ~~"

Il l'avait donc empoisonné? Comment cette soirée avait-elle put devenir ainsi? Pourquoi ce type avait empoisonné Yagari? Elle le vit alors planter son épée dans l'épaule de Tôga, ce dernier eut l'air de tenter de contenir la douleur mais finit par lâcher un cri rauque auquel l'homme répondit par un sourire. Dark Zelda se releva alors brusquement et rejoignit Yagari à quatre pattes. Une fois à sa auteur elle le regarda l'air paniquée tandis que des larmes de sang coulaient le long de ses joues de porcelaine.

"SENSEI!!!"

Elle avait peur, si peur. Qu'avait-elle pu faire dans sa vie pour mériter cela?! Pourquoi leur avoir fait mal?! Elle ne comprenait rien, tout se passait si vite. Alors qu'elle serrait Yagari dans ses bras, elle adressa un regard noir à l'homme tandis qu'une puissante aura commençait à émaner d'elle.

"POURQUOI LEUR FAITES-VOUS MAL?! LAISSEZ NOUS TRANQUILLES!!!"

Malgré la rage qui se lisait sur son visage, les larmes ne voulaient pas s'arrêter de couler, ses sanglots étaient incontrôlables, c'était donc cela la vie à l'extérieur? Celle qu'elle avait rêvé chaque nuit? Se faire attaquer et tuer à la moindre sortie?
Elle se mit soudainement à répéter sans cesse la même phrase "Laissez nous tranquilles." tandis que son corps et celui du hunter disparurent, enveloppés d'ombres qui formaient comme une bulle autour d'eux. Lorsque celle-ci se dissipa, la jeune femme avait des cornes et une queue de succube. Ses crocs s'étaient allongés et une aura meurtrière s'échappait d'elle. Elle était folle de rage, ses coeurs battaient la chamade, son sang et sa peau étaient devenus brûlants, des écailles recouvraient cette dernière par endroit et des ailes de démons sortaient de son dos, grandes et noires mais repliées pour l'instant.


LAISSEZ NOUS TRANQUILLES!!!

Ces mots qu'elle murmurait en boucle juste avant, elle venait de les hurler et fit exploser les vitres dans un fracas sourd. L'atmosphère était sombre et lourde, la lune dehors s'était tintée de rouge, les iris de la vampiresse brillaient et un pentacle semblait gravé sur chacune de ces dernières.
Elle gardait le corps du hunter contre sa poitrine, sa robe s'était déchirée au moment où les ailes avaient jaillies mais cachait tout de même son corps de manière décente.
La jeune femme se releva, un air meurtrier au visage, et gifla l'homme avec force.


"Hihihi... J'ai tué ma servante... Elle me battait... Vous leur avez fait mal... Je vais vous tuer!"

Tandis qu'elle semblait en pleine crise de démence, Dark Zelda éclata d'un rire sadique avant d'attraper l'homme au niveau de la nuque et de serrer cette dernière de toutes ses forces. Ces types, ils allaient payer, tous. Ils paieront tous pour lui avoir fait du mal, elle devait protéger Yagari et même ce crétin d'Alucard, elle protégerait l'hunter, ils ne le tueraient pas.
Son regard transpiraient la rage et la folie, elle avait complètement perdu le contrôle, elle était effrayante. Elle qui avait peur il y a encore quelques instants inspiraient la peur en cet instant précis, ironique non?

_________________


.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampireknightstories.forumactif.org
Tôga Yagari

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 08/10/2014

MessageSujet: Re: Un repas mouvementé   Ven 20 Fév - 14:11

"SENSEI!!! POURQUOI LEUR FAITES-VOUS MAL?! LAISSEZ NOUS TRANQUILLES!!! LAISSEZ NOUS TRANQUILLES!!! Hihihi... J'ai tué ma servante... Elle me battait... Vous leur avez fait mal... Je vais vous tuer!"

"Hmm, voilà donc la véritable forme de cette fameuse vampire..."

Le mystérieux individu en noir et blanc fronça ses sourcils invisibles alors qu'il disait cela, observant avec une attention très particulière la transformation de la jeune femme. Yagari, lui, était totalement immobilisé, et il semblait qu'un combattant physique comme lui n'était plus en état de faire quoique ce soit dans cette situation. Il aurait du s'en douter de toute façon, il était bien trop faible pour avoir une véritable valeur face à des ennemis aussi redoutables. Il n'avait déjà que très peu de chances de victoire contre un monstre comme Alucard, alors que pouvait-il face à ces mystérieux individus capables de lui tenir tête ? Quatre pour le prix d'un, comme-ci un seul ne représentait pas déjà un danger immense pour lui. L'hunter n'avait pas peur, du moins pas pour lui-même. Il était juste inquiet pour sa petite protégée, et s'en voulait terriblement d'être aussi inutile. Ce qu'il ne donnerait pas pour être un peu plus puissant en ce moment-même. Et ce sentiment fut encore plus fort en voyant l'aura de la princesse éclater avec violence et rage, alors que Dark Zelda, d'habitude si naïve et innocente, se transformait de nouveau partiellement en un espèce de démon comme elle l'avait fait dans la salle de bains de Kaien Cross. Il avait tellement espéré que la situation ne terminait pas comme cela. Que sa belle protégée ne fut pas poussé psychologiquement à révéler sa facette démoniaque, à avouer publiquement son crime envers sa gouvernante, qu'elle ne fut pas obligée de subir son premier combat. Mais cela était arrivé par sa faute. Par la faute de sa faiblesse, par la faute de son échec, par la faute de ses sentiments... Car oui, elle n'aurait pas réagi comme ça s'il n'y avait pas eu cette scène dans les bains. TOUT était de sa faute, et tout ce qu'il pouvait faire en ce moment-même, c'était ruminer sur son sort en espérant que Dark Zelda s'en sortait contre ses adversaires. Même au long de cette journée, si Yagari avait été encore indemne, c'était grâce à l'aide miraculeuse et avisée d'Andrew... Il n'avait rien fait de digne seul... En voyant Dark Zelda se transformait en semi-démon, Fifth et Darius prirent un air surpris, et même Tyki afficha un air sérieux en la voyant. Le quatrième individu qui avait blessé Yagari, lui, par contre, resta immobile et passif pendant quelques secondes, puis finalement, afficha un immense sourire édenté et réjoui.

"... MAGNIFIQUE ! Quelle transformation grandiose ! Tu es décidément bel et bien une personne des plus intéressantes ! Tu as à aiguiser mon attirance scientifique, ma belle fille ! Quel dommage que je ne puisse faire de toi l'un de mes cobayes... Mais je ferais au moins sorte de profiter de toi un maximum ~~ Je m'occupe d'elle, mes chers compagnons, vous, occupez-moi l'énergumène rouge."

Darius, Tyki et Fifth hochèrent la tête, et le petit roux décida de prendre les devants, empoignant de nouveau avec force la poupée associée au comte Dracula. Et une fois de plus, tout comme la fois précédente, le vampire sang pur se retrouva immobilisé sur place, contraint par une force invisible. Le mystérieux individu, lui, retira son étrange arme du corps de Yagari, qui lâcha un léger gémissement rauque et lâcha un regard noir et haineux à l'être égocentrique. Mais ce dernier ne lui accorda pas la moindre attention. Il se contenta d'avancer légèrement et d'un air intéressé vers Dark Zelda, faisant jaillir une étrange faux de son oreille en pointe dorée. La faux était reliée à un étrange câble ressemblant à une tripe, et l'individu effrayant la prix au niveau du câble, faisant tournoyer la faux dans l'air comme un hélicoptère. Lorsque la jeune femme essaya de le frapper avec ses griffes, l'homme fit preuve d'une agilité surprenante et esquiva les différentes attaques de la belle princesse, Yagari espérant qu'elle arrivait à le toucher. L'air sadique du scientifique était particulièrement prononcé, alors qu'il lançait sa faux vers Dark Zelda pour l'attaquer et essayer de la trancher. Mais au dernier moment, alors que la jeune princesse s'apprêtait  à repousser la faux, le mystérieux individu disparut de sa position, et Yagari écarquilla les yeux. Quel était donc cette technique ? D'où venait donc une telle rapidité ? l'être en noir, en or et en blanc réapparut derrière Dark Zelda, et lui murmura avec sa voix aiguë et diabolique aux oreilles.

"Je suis Mayuri Kurotsuchi, scientifique le plus puissant et célèbre de l'empire Sandorien. Enchanté ~~"

A ce moment, Mayuri disparut de derrière la semi-démone et réapparut au-dessus d'elle, essayant de planter sa dangereuse épée empoisonnée dans l'épaule de Dark Zelda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Zelda
Admin
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 09/11/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Un repas mouvementé   Ven 20 Fév - 15:33

Bien décidé à se débarrasser de ceux qui avaient osés toucher à ses compagnons d'infortunes, le regard sombre de la vampiresse scrutait l'homme face à elle, acide à un point qu'il pourrait faire fondre ce sale type si elle avait eu autre chose que des yeux.

"Hmm, voilà donc la véritable forme de cette fameuse vampire...
... MAGNIFIQUE ! Quelle transformation grandiose ! Tu es décidément bel et bien une personne des plus intéressantes ! Tu as à aiguiser mon attirance scientifique, ma belle fille ! Quel dommage que je ne puisse faire de toi l'un de mes cobayes... Mais je ferais au moins sorte de profiter de toi un maximum ~~ Je m'occupe d'elle, mes chers compagnons, vous, occupez-moi l'énergumène rouge."



"Profites en bien car c'est la dernière chose que tu verras. Alucard n'est pas en état de se battre, vous êtes tous mes proies, fuyez si vous voulez rester en vie!"

Sa crise de folie était tellement forte qu'elle n'avait plus conscience du danger mais sentait une puissance incommensurable en elle s'éveiller. Son regard devint encore plus noir lorsque l'homme osa faire souffrir Yagari en retirant sa lame sans ménagement du corps du hunter.
Elle vit alors l'homme avancer vers elle et sortir une faux d'on ne sait où, c'était juste étrange.
Elle ne cilla pas non plus d'un pouce en le voyant la faire tournoyer et préféra ne pas perdre de temps en l'attaquant. Alors que l'homme esquivait ses attaques elle le regarda faire, pas surprise pour un sou par sa rapidité déconcertante mais grimaça lorsqu'il parla juste à son oreille.


"Je suis Mayuri Kurotsuchi, scientifique le plus puissant et célèbre de l'empire Sandorien. Enchanté ~~"

Sa voix était réellement des plus désagréable, vois insupportable. Elle avait envie de lui arracher la langue et de la lui faire bouffer.

"Vous connaissez sûrement mon nom. Je suis Dark Zelda Hakahoru, l'enchantement n'est pas partagé, j'aurais aimé ne pas avoir à vous rencontrer, cela m'aurais évité d'avoir votre mort sur la conscience."

Alors que son adversaire disparaissait pour réapparaître au-dessus d'elle, elle esquiva aisément l'attaque qu'il venait de tenter, se penchant avec souplesse en arrière, elle prit appuie au sol avec ses mains et exécuta une sorte de roue inversée afin de se remettre sur pied. Elle enchaîna alors avec un coup de pied sauté, levant sa jambe le plus haut que son corps agile le lui permettait, visant la tête de son opposant.
Le plus étrange était qu'elle ne s'était jamais battue par le passé, elle avait juste tué quelqu'un, une vieille femme qui plus est, il n'y a aucun exploit là-dedans bien qu'elle était également une vampire.
Cette femme elle la haïssait au plus haut point. Elle l'aurait tuée plus tôt si ça avait été possible, et une bonne dizaine de fois au moins si elle avait pu ressusciter.
Elle ne se souvenait plus du jour exacte, s'il faisait jour ou nuit, de la saison où cela s'était passé, elle savait juste qu'elle l'avait tuée dans ses appartements, cette femme était encore entrée sans toquer, l'avait surprise à manger un fruit et avait menacé de le répéter immédiatement à ses parents, connaissant la dureté de ces derniers elle l'avait suppliée de ne rien dire mais la vieille femme avait commencé à faire demi-tour après l'avoir giflée. Elle ne sait pas trop ce qui s'est produit ensuite, elle sait juste qu'en rouvrant les yeux elle était couverte de sang et qu'elle avait à ses pieds la tête de la laide servante à ses pieds. Cette dernière est très rapidement partie en poussières, elle avait alors pris un drap, tenté de tout ramasser avec et l'avait ensuite secoué par la fenêtre. Elle avait ensuite jeté le drap à brûlé dans la cheminé car elle l'avait tâché de sang et avait ensuite eu beaucoup de mal à retirer le sang sur son visage et ses mains, ne se lavant jamais elle même, elle s'était contentée d'utiliser de l'eau plus ou moins chaude et avait frotté le plus fort possible. Elle avait ensuite rapidement lavé le parquet avec une serviette qu'elle avait trempé et frotté le sol avec puis l'avait aussi jetée au feu ainsi que les vêtements qu'elle portait. Elle avait dû les arracher, incapable de les retirer sans aide et avait alors enfilé, bien qu'à l'envers, le pyjama le plus simple qu'elle avait trouvé et s'était mise au lit. Elle n'avait pas pleuré, rien regretté, elle avait juste peur que quelqu'un l'apprenne. Le lendemain, tout le monde cherchait la gouvernante, on ne l'a jamais retrouvée, on avait alors pensé qu'elle avait dû partir sans prévenir, Dark Zelda prétendu alors l'avoir vu voler des couverts en argents, ses parents décidèrent alors qu'elle avait volé puis s'était enfuie, l'affaire été réglée mais si on venait à la retrouver elle paierait cher son acte.
La gouvernante suivante n'était guère plus gentille que la précédente. Elle avait même emmenée ses filles pour remplacer les servantes qui s'occupaient d'habitude de la princesse. Elles étaient ignobles avec elle, lui volaient toutes ses affaires de valeur, se servaient dans son repas avant de le lui apporter, lui tiraient volontairement les cheveux en la coiffant, frottaient beaucoup trop fort pour la laver... Dark Zelda s'était plusieurs fois retrouvée en sang mais ça n'était pas grave pour elles, les sangs-purs cicatrisent vite...
La jeune princesse savait qu'elle était censée pouvoir leur ordonner ce que bon lui plaisait grâce à son pouvoir mais elle n'y arrivait pas. Elle pensa alors que c'était une punition pour avoir tué quelqu'un et se laissa faire, passive.

Sortant de ses pensées, la vampiresse ouvrit doucement ses yeux écarlates alors qu'une larme de sang glissait le long de sa joue droite. L'heure de tuer était à nouveau arrivée, quelle serait sa punition cette fois ci?
Se ruant alors sur l'homme qui lui faisait face, griffes sorties, elle sauta, pris appuie sur les épaules du type afin de se retrouver derrière lui et tenta vivement d'attraper sa tête. Le décapiter, c'était le plus rapide à faire et le plus simple pour elle puisqu'elle n'avait aucune arme et ne savait d'ailleurs en manier aucune.

_________________


.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampireknightstories.forumactif.org
Tôga Yagari

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 08/10/2014

MessageSujet: Re: Un repas mouvementé   Sam 21 Fév - 15:22

"Vous connaissez sûrement mon nom. Je suis Dark Zelda Hakahoru, l'enchantement n'est pas partagé, j'aurais aimé ne pas avoir à vous rencontrer, cela m'aurais évité d'avoir votre mort sur la conscience."

"Oooohhh... Je vois... ~~"

Le dénommé Mayuri Kurotsuchi prit un air à la fois intéressé et désabusé en entendant les propos de la jeune princesse, et Yagari fronça les sourcils. Il y avait quelque chose qui clochait avec cet homme. Plus que son poison. Il faisait preuve d'une confiance à toute épreuve, et cela ne pouvait dire que deux choses. Soit ce Mayuri était un imbécile digne d'Alucard lui-même, aveugle à la puissance... Soit il avait pleinement conscience de la puissance démoniaque de la jeune femme, et savait donc comment la contrer, ou tout du moins il se savait assez puissant pour lutter contre elle. Et dans son réalisme et son pessimisme extrêmes, le chasseur de vampires avait l'intense impression que c'était à la deuxième possibilité qu'il fallait s'attendre avec ce montre humanoïde. Mayuri l'avait dit lui-même, c'était un scientifique de très grande envergure, et à voir son apparence, qui n'hésitait pas à se tourner vers les expériences les plus obscures et étranges. Un ennemi pareil est absolument imprévisible dans ses actions. Du plus, il semblait être un véritable psychopathe assez versatile, et bien qu'il avait dit qu'il ne ferait pas Dark Zelda l'une de ses cobayes, y avait-il seulement quelque chose qui confirmait ce point ? Rien n'empêchait cet homme de céder à ses pulsions scientifiques et de retourner sa veste contre les ordres qu'on lui avait donné. Et puis, déjà, c'était quoi, ça, l'empire Sandorien ? La dernière fois qu'il avait cru en entendre parler c'était avec... Andrew... Le professeur de morale fronça une deuxième fois les sourcils, de façon plus prononcée et haineuse ce coup-ci. Il semblait que les dessous de cette affaire se révélaient naturellement et coïncidaient... Mais dans ce cas-là, quand allait-elle se dévoiler ? Avant que ce Mayuri ne fasse du mal à sa belle protégée ? Le professeur d'éthique l'espérait fortement. Mais pour le moment, il ne pouvait rien faire d'autres que de rester assis contre sa table, paralysé et incapable de la moindre participation dans ce combat. Bien heureusement pour lui, Dark Zelda se débrouillait pour le moment mieux que lui. Mayuri se prit légèrement le pied sauté de la belle femme, et atterrit un peu plus loin, lâchant un petit "Tch" agacé. A ce moment, la femme démoniaque sauta par dessus son corps et essaya de lui arracher la tête. Cependant, avant que les griffes de la femme se refermaient sur sa gorge, le scientifique eut un léger sourire satisfait et disparut par surprise, réapparaissant un peu plus loin, l'air tranquille.

"Ah là là... Une telle brutalité et tant d'attaques physiques... Cela me semble fortement présomptueux de ta part... Hum ?"

Mayuri Kurotsuchi afficha alors complètement distordu, et ses yeux tournèrent sur eux-même. Tyki s'apprêta à intervenir, pour lui dire de cesser de faire l'imbécile, mais à ce moment-là, l'homme en costard sentit une présence étrange et fronça les sourcils, ses yeux devenant violets. Fifth se sentit alors complètement déboussolé, regardant autour de lui d'un air étrange. Il lâcha à ce moment-là la poupée, et Alucard fut libéré de l'étreinte. Darius regarda l'enfant roux agir ainsi d'un air intrigué, et voulut intervenir, mais soudainement, sembla perdre ses esprits également, regardant autour de lui d'un air niais, comme-ci il ne comprenait rien à ce qui se passait. Tyki fronça les sourcils et essaya de se fondre dans le sol, mais une main se posa alors sur son épaule. L'homme en costard tourna alors son regard vers le propriétaire et écarquilla les yeux. Andrew Sarkov, dans sa tenue de serveur, se tenait face à lui, l'air sombre et sérieux, contrairement à son habitude. Tyki voulut lâcher un mot, mais avant que cela n'arrivait, une aura passa de la main d'Andrew jusqu'au corps tout entier de l'homme en costard, et celui-ci ne voyait plus le professeur de psychologie. Mieux encore, il était dans le même état de léthargie que Darius et Fifth, ne sachant pas où il était ni ce qui lui arrivait. C'était comme-ci les différents kidnappeurs avaient totalement oublié pourquoi ils étaient ici, où ils étaient, et surtout qui ils étaient. Andrew Sarkov quitta alors son air sérieux et s'avança tranquillement vers Dark Zelda et Yagari, affichant un air sympathique et détendue, comme à son habitude.

"Bonjour, mes chers amis ! Enfin pour ceux qui se souviennent de moi ! Ne vous inquiétez pas, ils sont totalement hors jeu !"

"... Je n'avais jamais vu une telle pratique de tes pouvoirs Andrew... Tu es décidément un gars plus effrayant que tu ne le laisses penser."

"Roh mais non ! Puis regarde, c'est plutôt pratique ! Ah ah, la tronche que tire le scienti..."

"Je plaisantais !"

Une langue surgit juste devant Andrew lorsque celui-ci se retourna vers la source de la voix, et le professeur de psychologie sursauta en reculant. Mayuri faisait tourner ses yeux la langue tordue, et Andrew grimaça ne comprenant pas ce qui se passait. Le scientifique reprit alors un faciès normal et afficha un grand sourire, semblant encore avoir conscience de ce qui lui arrivait, et il lâcha finalement à l'adresse du manipulateur de mémoire.

"Ta venue n'était pas prévue, Andrew Sarkov ~~ D'un autre côté, existe-t-il un cas plus imprévisible que toi dans ce monde ? Tu ferais un très bon cobaye, tu sais !"

"Comment as-tu fait ça ?! Je t'ai touché et réduit à néant ta mémoire !"

"Imbécile. Tu penses vraiment que je n'ai pas pris autant de précautions que mes compagnons de route ? Je suis bien prudent qu'eux, un scientifique comme moi se doit d'être préparé à toutes les éventualités. Je sais parfaitement que tu es capable de supprimer et modifier la mémoire de quelqu'un au moindre contact physique. C'est pour cela... Que je me suis recouvert d'une lotion spéciale sur tout le corps. Semblable à une aura, cette barrière me protège de toute transmission physique de magie. En particulier la tienne, bien sûr. Nous allons pouvoir nous amuser, fils de l'empereur ~~"

Yagari fronça les sourcils à cette phrase, et s'apprêta à intervenir sur ces derniers mots de Mayuri, quand soudain, quatre éclats de lumière surgirent de nul part, et frappèrent les quatre intrus. Le scientifique prit un air agacé et regarda en l'air.

"Tch. 'Il' veut notre retour on dirait. Quelle plaie. Il semblerait que je n'aurais pas de nouveaux cobayes aujourd'hui. Ne vous inquiétez pas, toi, cher Andrew, toi, mystérieuse Dark Zelda, toi, vampire présomptueux, ou même toi, petit humain au nom inconnu. Nous nous reverrons et vous serez à moi ~~ Sayonara !"

Et à ce moment-là, la lumière se referma sur les quatre ennemis, tous disparaissant, laissant les autres seuls. Andrew soupira et se tourna vers les trois autres, un sourire forcé au visage.

"Vous allez bien ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Zelda
Admin
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 09/11/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Un repas mouvementé   Sam 21 Fév - 16:45

Le coup de pied sauté de la jeune femme venait de toucher sa cible, elle enchaînant alors par l'étape "décapsulage", profitant que l'homme soit sonné pendant quelques secondes.
Malheureusement, au moment où elle allait lui arracher sa sale tête de ses épaules, l'homme disparu, semblant se téléporter plus loin.


"Ah là là... Une telle brutalité et tant d'attaques physiques... Cela me semble fortement présomptueux de ta part... Hum ?"

"Ce n'est que le début."

Dark Zelda, toujours en pleine crise, ne comprit pas du tout ce qui se passa ensuite.
L'homme qu'elle affrontait avait évité ses attaques mais tirait maintenant une drôle de tête, une tête presque immonde.
C'était le moment d'en profiter, enfin elle pouvait le décapiter!
Ignorant complètement l'homme qui venait d'agir alors qu'il parlait à Yagari, elle marcha d'un pas déterminé vers lui, roulant involontairement des hanches, son côté succube peut-être, la vampiresse s'approcha de lui mais lorsqu'elle fut à sa hauteur, l'homme se remit à parler, comme si tout allait bien.


"Je plaisantais !
Ta venue n'était pas prévue, Andrew Sarkov ~~ D'un autre côté, existe-t-il un cas plus imprévisible que toi dans ce monde ? Tu ferais un très bon cobaye, tu sais !"


"Comment as-tu fait ça ?! Je t'ai touché et réduit à néant ta mémoire !"

La démone tourna un regard noir vers l'homme en question. Qui était-il? Pourquoi possédait-il des pouvoirs et surtout, pourquoi avait-il osé s'attaquer à son adversaire? C'était son combat, il n'avait aucun droit d'intervenir, elle devait venger les deux hommes et ne voulait pas d'aide pour cela.

"Imbécile. Tu penses vraiment que je n'ai pas pris autant de précautions que mes compagnons de route ? Je suis bien prudent qu'eux, un scientifique comme moi se doit d'être préparé à toutes les éventualités. Je sais parfaitement que tu es capable de supprimer et modifier la mémoire de quelqu'un au moindre contact physique. C'est pour cela... Que je me suis recouvert d'une lotion spéciale sur tout le corps. Semblable à une aura, cette barrière me protège de toute transmission physique de magie. En particulier la tienne, bien sûr. Nous allons pouvoir nous amuser, fils de l'empereur ~~"

Fils de l'empereur? Ce type en tenue de serveur? Bon, d'accord il avait l'air spécial mais de là à être fils d'un empereur il ne fallait pas exagérer non plus...
C'est vrai que dans l'état actuelle, elle n'avait pas plus l'air d'une princesse que lui d'un empereur...
Fixant le serveur, elle vit alors apparaître d'étranges lumières et écouta les mots du scientifique l'air perplexe.


"Tch. 'Il' veut notre retour on dirait. Quelle plaie. Il semblerait que je n'aurais pas de nouveaux cobayes aujourd'hui. Ne vous inquiétez pas, toi, cher Andrew, toi, mystérieuse Dark Zelda, toi, vampire présomptueux, ou même toi, petit humain au nom inconnu. Nous nous reverrons et vous serez à moi ~~ Sayonara !"

Quoi?! Il allait s'enfuir?! Serrant le poing droit, furieuse, une aura ténébreuse entoura alors ce dernier. Quand elle ouvrit la main, une sphère noire flottait dans cette dernière, surprise d(avoir découvert cette capacité, elle fit un mouvement brutal afin de l'envoyer sur l'homme étrange qui disparu au même instant, la sphère passa alors à travers lui et causa un trou impressionnant dans le mur derrière. Serrant les crocs, son regard acide parcouru la pièce, ce dernier s'adoucissant immédiatement quand il se posa sur l'hunter.
La créature démoniaque marcha alors vers lui rapidement et s'abaissa pour se mettre à son niveau, son visage était emplit d'inquiétude pour le professeur auquel elle tenait beaucoup.
Mais alors qu'elle prenait son visage entre ses mains, ses yeux se mirent à briller encore plus intensément qu'avant, elle était assoiffée et le sang qui coulait des blessures de Yagari ne l'aidait pas à contenir sa soif. Elle ne comprenait pas pourquoi celui d'Alucard n'avait pas le même effet, peut-être était-ce parce qu'elle ne l'appréciait pas...
Alors que son corps se mit à trembler, Dark Zelda plongea son regard dans le sien, des perles de sueurs perlaient sur son visage et son corps, elle était faible.
Sa respiration haletait, elle semblait suffoquer, comme rongée par ses propres pouvoirs, comme si cette puissance ne pouvait pas être contrôlée et tentait de la dévorer.


"Vous allez bien ?"

Tournant alors faiblement la tête vers cet homme étrange, elle se demanda qui il était. Sa voix et son odeur lui disaient quelque chose mais elle ne parvenait pas à se souvenir malgré qu'elle se forçait.
Regardant à nouveau l'hunter, elle passa doucement une main dans ses cheveux puis posa lentement sa tête contre son épaule, lui murmurant à l'oreille.


"Vous allez bien... Monsieur Tôga...?

Elle était inquiète comme elle ne l'avait jamais été, voir le professeur dans cet état l'attristait car un homme comme lui, puissant hunter, s'en voudrait et serait sûrement malheureux de se retrouver ainsi.
Elle espérait que cette paralysie ne serait pas définitive et qu'il pourrait à nouveau bouger.
Attendant sa réponse, elle ferma doucement les yeux et tenta de reprendre le contrôle de son corps et de son esprit. Elle avait beau s'être calmée, le monstre qui s'était réveillé se débattait avec force en elle, ne voulant pas disparaître de sitôt. La sensation que cela lui procurait était très désagréable et douloureuse. Prenant appuie sur Yagari en plaçant une main sur l'épaule qui n'était pas blessée, elle se crispa et lâcha des gémissements plaintifs. Elle devait reprendre totalement le contrôle et vite.

_________________


.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampireknightstories.forumactif.org
Tôga Yagari

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 08/10/2014

MessageSujet: Re: Un repas mouvementé   Dim 22 Fév - 0:19

"Vous allez bien... Monsieur Tôga...?

Yagari regarda Dark Zelda s'approcher de lui et s'inquiéter pour lui, et lui demander s'il allait bien. Andrew avait fait de même. Cela ne se voyait pas assez ? Il était paralysé de tous les membres et blessé, mais sinon, oui, il pétait la forme. Et puis, il n'était pas que blessé physiquement. Le chasseur de vampires était aussi dans un terrible état psychologique. Il se sentait faible. Il se sentait inutile. Il se sentait irresponsable. Dans un un certain sens, il était même un boulet. Depuis qu'il avait rencontré cette jeune fille, l'hunter enchaînait les mauvaises décisions et c'était de par sa faute qu'elle avait aujourd'hui failli se faire capturer. C'était aussi par sa faute qu'elle avait révélé sa forme démoniaque devant Alucard, Andrew et ses ennemis. Tout était entièrement de sa faute, et comment rectifiait-il ses erreurs ? Par l'incapacité, la faiblesse et la dépendance. Une fois de plus, la troisième fois au total, Andrew Sarkov venait de tout arranger pour lui. Une fois de plus, la deuxième fois aujourd'hui, le professeur de psychologie lui avait sauvé la vie et évité une situation terrible que le professeur de morale avait été incapable de gérer lui-même, si ce n'était pour l'empirer à cause de son ego et de son sale tempérament. C'était en cet instant une véritable prise de conscience à laquelle Yagari faisait face, et sur ce point-là, le chasseur de vampires était reconnaissant à ce Mayuri de l'avoir transpercer et réduit sa prétention à néant avec une paralysie qui semblait n'être qu'une bribe minuscule de ses pouvoirs. Et pourtant même, en cet instant, il ne pouvait montrer cette haine intérieure et pour soi-même aux autres. Que ce soit à cet Alucard, qui restait le dernier des connards avec une case en moins, à cet Andrew à qui il était déjà assez reconnaissant comme ça, ou encore à Dark Zelda. En particulier à Dark Zelda. Il avait promis à la princesse de ne pas l'abandonner, de toujours la protéger, de toujours être à ses côtés. Et ses promesses envers elle, c'était actuellement tout ce qui lui restait. Peu importe qu'il allait mal, il était hors de question que l'hunter exhibait ses sentiments négatifs alors que sa protégée était déjà en sanglots devant elle. Le professeur d'éthique afficha un léger sourire et grogna en essayant de bouger.

"Ouais, ne vous inquiétez pas, ça va. Juste que mon cul me gratte et que je suis incapable de l'atteindre..."

"Je vais arranger cela ! Il est temps de remettre tout en ordre ici ! Faîtes comme-ci rien ne s'était passé hein !"

Aussitôt dit, aussitôt fait, Andrew s'installa sur une table encore en place, debout et l'air sympathique, et mima des mouvements comme un chef d'orchestre. A la fin de ces derniers, il y eut un immense flash blanc, suite à quoi la salle était redevenue normale. Tout le monde était en train de manger normalement, il n'y avait plus aucune trace de bataille, d'ennemis ou d'Andrew, et Yagari, Alucard et Dark Zelda étaient toujours autour de leur table, les plats qu'ils avaient demandé étant devant eux. Le chasseur de vampires fut d'abord déboussolé, puis mit du temps à comprendre ce qui s'était passé. Cet Andrew était même capable de faire cela ? Il le savait capable d'altérer la mémoire de toute chose et ainsi la réalité qui en découle, mais à ce point... Il en ignorait la contre-partie que ces pouvoirs nécessitaient, mais c'était décidément impressionnant, il ne valait mieux pas avoir ce gaillard comme adversaire. Il avait même réussi à effacer toute trace de leurs blessures. Yagari allait changer. Il allait devenir aussi puissant que cet Andrew, pas qu'au niveau des pouvoirs, mais aussi au niveau des responsabilités et de ses devoirs. Et la première étape pour cela serait de réussir à finir cette soirée sans le moindre pépin. Voyant que ses deux compagnons d'infortune étaient aussi désemparés que lui, et que bien heureusement, Dark Zelda avait repris son apparence normale, Toga décida d'engager la conversation afin d'aider les choses à reprendre un rythme normal.

"Ils font d'excellents plats en tout cas."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Zelda
Admin
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 09/11/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Un repas mouvementé   Dim 22 Fév - 2:14

Alors qu'elle était dans un état plus que déplorable, elle leva les yeux vers Yagari en l'entendant parler. Le fait de le voir immobile l'avait énormément inquiétée, elle se demandait même s'il était capable de parler, entendre sa voix grave et rauque l'avait rassurée.

"Ouais, ne vous inquiétez pas, ça va. Juste que mon cul me gratte et que je suis incapable de l'atteindre..."

"Je vais arranger cela ! Il est temps de remettre tout en ordre ici ! Faîtes comme-ci rien ne s'était passé hein !"

La jeune démone sourit suite à sa phrase, c'était extrêmement grossier mais cela lui allait vraiment bien. Elle fut néanmoins intriguée par celle du serveur et le regarda faire l'air étonnée.
Il monta sur une table et mima une drôle de chorégraphie. Il y eut alors une intense lumière blanche qui gêna fortement la vampiresse. Une fois dissipée tout était redevenu comme avant, le restaurant était en parfait état, l'odeur et les traces de sang avaient disparus tout comme le trou qu'elle avait fait dans le mur. Ils étaient tous les trois installés à une table, leur plat respectifs devant eux. Comment cela était-il possible? Avait-elle rêvé? Non... C'était impossible... Elle n'avait pu rêvé une telle chose surtout qu'Alucard et Yagari avaient l'air déboussolés, c'était bien réél...
La jeune créature regarda ses mains, son corps, sa robe, vérifiant si tout était bien redevenu normal. Sa robe qui tout à l'heure était déchirée dans le dos était en parfait état ce qui la rassura pour le reste. Sa queue de démone avait également disparue, ce qui la rassura.
Elle était dégoûtée, rebutée de l'apparence qu'elle avait prise quelques instants plus tôt.
Qu'est-ce que Yagari pensait de cela? Bien qu'il l'ai déjà vu une fois ainsi, elle l'avait sûrement écoeurée.
Sans parler d'Alucard qui l'avait vue ainsi pour la première fois... Elle était vraiment un monstre répugnant, elle n'avait rien d'une princesse si ce n'était le rang que sa famille s'était auto-proclamé il y a longtemps en montrant leur supériorité aux autres.
Alors qu'elle commençait à déprimer, chose qui était clairement visible sur son visage, elle entendit Yagari prendre la parole.


"Ils font d'excellents plats en tout cas."

"Je vous avais dit qu'il s'agissait d'un prestigieux restaurant."Renchérit le vampire.

Alucard semblait se prêter au jeu mais Dark Zelda n'arrivait pas à les rejoindre, elle ne pouvait simplement pas. Une flopée de questions lui brûlaient les lèvres, rendaient sa gorge incandescentes tant elle avait de mal à les retenir.

"Qu'est-ce que l'empire Sandorien? Et ce type... C'est vraiment un fils d'empereur? Si on en croit ce que disait l'espèce de cinglé, ce serait même le fils de l'empereur de l'empire Sandorien, vous me suivez? Il a rien d'un fils d'empereur... Enfin je n'ai rien d'une princesse non plus à vrai dire, qui est-il au juste? Pourquoi ces gens nous ont attaqués? On a fait un truc de mal?"

"Hum... Je t'en dirais plus en temps voulu, c'est à dire pas ici. J'ai d'abord un coup de fil à passer, heureusement, en revenant dans le temps mon téléphone a été réparé. Cependant, vous devriez éviter de poser de telles questions dans un endroit comme celui-ci, même si avec le brouhaha personne n'y prêtera attention, il nous faut rester méfiant à présent. Enfin, encore plus que je ne l'étais déjà. Ma mission a faillit être un fiasco, j'ai horreur de cela mais je dois une fière chandelle à ce type étrange."

Etrange, ça leur allait bien à eux deux de dire cela. Deux vampires aux pouvoirs surnaturels dire que quelqu'un est étrange, c'est bien paradoxale tout de même...
Néanmoins, la princesse fut intriguée par ce qu'elle entendait. Alucard semblait en connaître beaucoup plus sur le sujet qu'il ne le laissait croire, elle avait hâte d'en apprendre plus, même si cela l'effrayait un peu. En apprenant à le connaître, elle commençait à penser qu'il n'avait peut-être pas un si mauvais fond que cela mais restait sur ses gardes, entre ce qu'il lui avait fait lire et sa mission si secrète, il était quelqu'un de louche.
Imitant les deux hommes, la jeune femme se mit à manger, repas dont elle ne fit d'ailleurs qu'une bouchée, bien qu'elle tentait de le manger avec le plus de distinction possible, comme on le lui avait si bien appris.
Ayant fini son plat, elle regarda autour d'elle. Yagari semblait perturbé, avait-elle fait quelque chose de mal ou repensait-il à l'horrible état qu'elle lui avait montré pour la deuxième fois?
Le comte quant à lui, buvait tranquillement un verre de son vin spécial. Voyant que Dark Zelda le regardait, il lui en servit un, pensant sûrement qu'elle le fixait car elle avait soif.
Ne voulant ni le vexer ni faire du gâchis, l'albinos pris délicatement le verre en cristal entre ses mains gantées et le porta à ses lèvres. Elle bu alors le liquide doucement, ce mélange de vin et de sang était vraiment exquis, dès la première goutte en bouche, elle ne put s'empêcher de le boire d'une traite. Il faut dire qu'elle était vraiment très assoiffée, ce qu'Alucard n'hésita pas un instant à dénoncer.


"Vous devriez vous nourrir correctement si vous ne voulez pas vous affaiblir... Cette boisson est alcoolisée, n'en buvez pas autant si au fond ce que vous désirez, c'est le liquide qui est en accompagnement, bien que cela soit mélangé à partie égale ce n'est pas bon pour vous de boire trop d'alcool."

Là-dessus il avait raison, ce qui la poussait à boire était uniquement le sang présent et ce, même si le mélange avait un gout incroyable. Mais il manquait quelque chose à cette phrase, une pique pour le hunter, quelque chose du genre "demande à l'humain il doit s'y connaître", elle attendit de voir s'il allait poursuivre mais non, rien. Elle se demanda alors pourquoi il ne disait rien bien que ça n'était pas plus mal ainsi. Peut-être avait-il décidé d'être un peu plus sympathique...?
Attendant son dessert, elle remarqua que le vampire regardait Yagari mais cette fois sans aucune animosité. Ce qu'elle ne remarqua pas, c'était la jalousie qui rongeait les yeux écarlates du puissant vampire alors qu'il fixait l'humain à ses côtés, trop naïve et innocente pour connaître se sentiment.

_________________


.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampireknightstories.forumactif.org
Tôga Yagari

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 08/10/2014

MessageSujet: Re: Un repas mouvementé   Dim 22 Fév - 16:30

"Je vous avais dit qu'il s'agissait d'un prestigieux restaurant."

Yagari afficha un sourire plutôt satisfait, et continua de manger en lançant pour la première fois de sa vie un air plutôt sympathique, dans le sens où il n'était pas noir et haineux, au comte Dracula. Ce vampire était peut-être stupide, égocentrique et détestable sur tous les points, il faisait en ce moment-même preuve de compréhension et d'intelligence, ce que le chasseur de vampires ne pouvait tout simplement pas dénier. Comme quoi le pire des enfoirés pouvait semblait-il faire preuve de raison et de justesse dans ses actions et ses propos. Mais au fond, cela venait peut-être du fait qu'il avait subi exactement la même humiliation que Yagari. Lui aussi, il était chargé de protéger la vie de Dark Zelda, lui aussi avait était incapable de lui venir en aide, lui aussi avait été vaincu par ces redoutables ennemis, et lui aussi était désormais redevable à ce mystérieux Andrew Sarkov. D'une certaine façon, ils se comprenaient, et face à l'échec, tout deux ne pouvaient qu'essayer d'arranger les choses et de coopérer le plus subtilement possible. Il ne fallait pas que Dark Zelda ressentait leur faiblesse. Ils devaient donner d'être l'impression d'être forts psychologiquement à défaut de l'être physiquement. Et surtout, ils savaient tout deux qu'avec ce qui venait de se passer, il valait mieux pour eux de ne plus se disputer ou se causer des ennuis mutuellement. Dark Zelda n'avait pas besoin de plus de pression ou de problèmes, elle avait besoin d'être chouchoutée et rassurée. Et de toute évidence, vu la façon dont le comte Dracula avait renchéri immédiatement et avec complicité sur les propos du professeur de morale, il y avait de fortes chances que ce vampire sang pur partageait son point de vue sur la question. Malheureusement, cela ne semblait pas marcher comme cela pour Dark Zelda, qui n'avait pas oublié ce qui s'était passé, et se mît à poser de nombreuses questions sans une discrétion vraiment avérée. Yagari se facepalma en soupirant. Il était pourtant évident que cette princesse naïve et inconsciente ne les laisserait pas s'en tirer si facilement. Face à ces questions, Toga resta silencieux, mais bien heureusement pour lui, Alucard se chargea de lui répondre calmement.

"Qu'est-ce que l'empire Sandorien? Et ce type... C'est vraiment un fils d'empereur? Si on en croit ce que disait l'espèce de cinglé, ce serait même le fils de l'empereur de l'empire Sandorien, vous me suivez? Il a rien d'un fils d'empereur... Enfin je n'ai rien d'une princesse non plus à vrai dire, qui est-il au juste? Pourquoi ces gens nous ont attaqués? On a fait un truc de mal?"

"Hum... Je t'en dirais plus en temps voulu, c'est à dire pas ici. J'ai d'abord un coup de fil à passer, heureusement, en revenant dans le temps mon téléphone a été réparé. Cependant, vous devriez éviter de poser de telles questions dans un endroit comme celui-ci, même si avec le brouhaha personne n'y prêtera attention, il nous faut rester méfiant à présent. Enfin, encore plus que je ne l'étais déjà. Ma mission a faillit être un fiasco, j'ai horreur de cela mais je dois une fière chandelle à ce type étrange."

Yagari termina son plat le plus silencieusement et le plus tranquillement, faisant mine de ne pas prêter la moindre attention aux propos du comte Dracula, comme-ci le sujet ne l'intéressait pas ou qu'il n'en savait absolument rien, du moins pas plus que Dark Zelda elle-même, et c'était dire le niveau d'ignorance. Mais bien sûr, malgré toute la facette qu'il essayait de donner de lui, le chasseur de vampires était en vérité on-ne-peut-plus intéresser par les propos d'Alucard, qui semblait en savoir pas mal sur le sujet même s'il en disait peu. Et cela changeait beaucoup de choses aux yeux du professeur d'éthique. Ce vampire cachait quelque chose, ce n'était pas juste un vampire sang pur de ce monde... En fait, il était même probable qu'il venait d'un autre monde, et qu'il fut lié à CET homme... Ce qui expliquerait qu'il fut au courant pour l'empire Sandorien, tout comme l'avait été Yagari grâce à Andrew et ce même homme. La question principale était de savoir ce que ces sinistres individus voulaient à la princesse sang pur. Et étant donné ce qu'il avait remarqué au sujet des deux cœurs de la jeune fille, il y avait fort à parier que tout soit relié à ce même homme, et à l'empereur lui-même. C'était vraiment pas dans une histoire banale que Toga s'était retrouvé plongé. Mais pour le moment, il avait juré de ne rien dire à quiconque à ce sujet, et pour cette raison, il n'apporterait pas son point de vue sur le sujet. Le chasseur de vampires termina son plat, et le serveur vint débarrasser sa table, sauf que ce coup-ci ce n'était point Andrew. Son pouvoir l'avait-il épuisé au point de sa cacher ? Ou bien avait-il quelque chose de très important à faire après ce qui s'était passé ? Peut-être même les deux, au fond. L'hunter se contenta de prendre son dessert et s'étira.

"Nous devons tous une fière chandelle à ce type. Il faut croire qu'il prend un vilain plaisir à être le héros du moment."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alucard Hellsing



Messages : 17
Date d'inscription : 05/12/2014

MessageSujet: Re: Un repas mouvementé   Dim 22 Fév - 16:51

Alucard fixait l'hunter et fut surpris de voir qu'il ne lui adressait pas un regard haineux. Peut-être que cet humain n'était pas si mauvais que ça, il remontait dans son estime. Il avait beau avoir échoué, c'était aussi le cas du Nosferatu à la différence que lui est surpuissant et que Yagari n'est qu'un hunter, donc beaucoup plus faible que lui.
Malgré tout, le vampire ne ressentait aucune haine suite à la défaite qu'il venait de subir, il s'agissait plutôt de l'admiration. Enfin, il avait des adversaires à sa taille. Il avait hâte d'à nouveau les rencontrer même s'il ne souhaitait pas mettre la jeune femme en danger, sa mission était même tout l'inverse, la protéger.


"Nous devons tous une fière chandelle à ce type. Il faut croire qu'il prend un vilain plaisir à être le héros du moment."

"Je ne vois pas de quoi vous parlez mais vous semblez le connaître, au vu du service qu'il nous a rendu j'image que l'on peut lui faire confiance mais je reste méfiant à son sujet. Surtout si il est qui je pense..."

Le visage d'Alucard devint sombre, si ce type était vraiment celui dont avait parlé le scientifique, il ne fallait pas se fier à lui, c'était bien trop dangereux. Il devait vite terminer sa mission et pour cela, il devait d'abord appeler quelqu'un et vite. Dès qu'il serait à la boutique de mariage il pourrait le faire, après tout, il avait réservé la boutique toute entière, il n'y aurait qu'eux et de grands couturiers. Rien de dangereux, ces gens-là n'écouteraient sûrement pas aux portes, surtout qu'Alucard sait se montrer discret lorsque c'est nécessaire.
Finissant alors son plat, il mangea une gaufre en dessert, et fut surpris de voir comme la princesse le fixait, elle avait l'air intriguée.
Gardant la gaufre entre ses crocs, il remit la cape sur les épaules de Dark Zelda et remit son manteau ainsi que son chapeau.


"Ne traînons pas ici."

En passant devant un serveur, il se contenta de dire "Mettez cela sur le compte de la famille Hellsing" et quitta l'établissement tranquillement.
Une fois à l'extérieur, il les guida dans la ville jusqu'à une boutique qui semblait vide mais était toutefois allumée malgré cette heure tardive. Le vampire semblait avoir eu du mal à se souvenir où elle était, il ne venait pas d'ici, cette ville lui était inconnue jusqu'alors, il n'avait du y aller qu'une fois, pour réserver et avait mangé dans ce même restaurant. Une seule fois avait suffit pour que l'on retienne son nom, bien que cruel, il fallait reconnaître qu'il avait un certain charisme, surtout sur les humains.
Arrivant à destination, il ouvrit la porte et les fit entrer.


FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un repas mouvementé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un repas mouvementé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Repas du tournoi
» Réflexion autour d'un repas [PV]
» Un bien beau repas satisfaisant [Rp terminé]
» Repas triste
» Arrivée mouvementée et compagnie inattendue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Universe Wars :: Mangas :: Vampire Knight-
Sauter vers: